Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 19.10.2011 08h34
La France se dit prête à défendre sa note du triple A

La France s'est déclarée mardi prête à faire conserver sa note du triple A, après que sa mise sous surveillance par l'agence de notation Moody's.

"Nous serons là pour conserver ce Triple A. C'est une condition nécessaire pour protéger notre modèle social (...) Nous mettrons tout en oeuvre pour ne pas être dégradés", a déclaré le ministre de l'Economie et des Finances François Baroin, sur France 2.

M. Baroin a estimé qu'"il n'y a pas d'inquiétude" et que "tout est mis en œuvre depuis trois ans pour ne pas être dégradés", faisant allusion aux "réformes structurelles" mises en place depuis 2007.

"Quels que soient les scénarios économiques, la France tiendra ses obligations en termes de déficit et de budget", a dit le ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Laurent Wauquiez.

"C'est un principe de bon sens économique", a dit M. Wauquiez sur la chaîne d'informations LCI.

Pour éviter une dégradation "il faut être courageux et faire en permanence les réformes qui s'imposent", a dit le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Santé, Xavier Bertrand, sur Europe 1.

L'agence de notation financière Moody's a fait savoir lundi qu'elle "va surveiller et évaluer" la perspective stable de la note de la France d'ici trois mois au regard des progrès effectués par le gouvernement pour mettre en oeuvre les mesures annoncées de réduction du déficit.

Les notations émises par Moody's portent sur la volonté et la capacité d'un émetteur à assurer le paiement ponctuel des engagements d'un titre de créance tout au long de la durée de vie de celui-ci. Les notations de Moody's sont régulièrement suivies par les investisseurs et influencent donc le niveau des taux d'intérêt proposés aux entreprises ou Etats notés.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Nouvelles principales du 18 octobre
Des dialogues multinationaux n'aideraient pas à résoudre les disputes sur la mer de Chine méridionale (porte-parole)
L'heure n'est pas à la baisse des taux
Faire pression sur le Yuan est une erreur
Les Etats-Unis doivent faire preuve de clairvoyance et de lucidité quant au but réel de leur « retour en Asie »