Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 20.10.2011 09h30
Le Quai d'Orsay annonce le décès de l'otage française retenue en Somalie

Le Quai d'Orsay, à savoir le ministère français des Affaires étrangères, a annoncé mercredi le décès de l'otage française, Marie Dedieu, 66 ans, enlevée à son domicile au Kenya et retenue en Somalie depuis le 1er octobre.

"Les contacts à travers lesquels le gouvernement français cherchait à obtenir la libération de Marie Dedieu, retenue en Somalie depuis le 1er octobre, nous ont annoncé son décès sans que nous puissions en préciser la date, ni les circonstances", a déclaré le porte-parole du Quai d'Orsay Bernard Valero dans un communiqué.

"L'état de santé de Mme Dedieu, l'incertitude sur les conditions de sa détention, le fait que les ravisseurs aient probablement refusé de lui remettre les médicaments que nous lui avons envoyés, nous conduisent à craindre que cette issue tragique soit malheureusement la plus vraisemblable", a-t-il poursuivi.

"Le gouvernement français exprime sa profonde émotion, sa grande tristesse et sa solidarité avec la famille et les proches de Marie Dedieu. Il exprime aussi son indignation devant l'absence totale d'humanité et la cruauté dont ont fait preuve les ravisseurs de notre compatriote dont nous voulons qu'ils soient identifiés et traduits devant la justice", a indiqué le porte-parole.

"Nous avons porté ces informations à la connaissance de la famille et des proches de la victime et nous demandons la restitution sans délai et sans conditions de la dépouille mortelle de notre compatriote", a-t-il ajouté.

Marie Dedieu avait été enlevée à son domicile en face de l'île de Lamou dans l'est du Kenya, dans la nuit du 30 septembre au 1er octobre 2011, par une dizaine d'hommes armés venus de la mer. Le ministère français des Affaires étrangère avait ensuite publié un conseil aux voyageurs pour déconseiller "formellement" de séjourner dans l'archipel de Lamou et dans sa région (au Kenya, à proximité de la frontière somalienne).

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Détrompez-vous et cessez de vous enferrer dans votre absurde idée de la « non transparence »
Nouvelles principales du 19 octobre
Les Etats-Unis jouent au voleur volé en accusant la Chine d'être « manipulatrice de taux de change »
Détrompez-vous et cessez de vous enferrer dans votre absurde idée de la « non transparence »
L'heure n'est pas à la baisse des taux