Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 23.10.2011 09h54
L'opposition au Yémen estime que la Russie n'opposera pas à une résolution de l'ONU

Une délégation de l'opposition du Yémen était confiant que la Russie ne placera pas son veto à une résolution de l'ONU visant à assurer un transfert de pouvoir à Sanaa, a déclaré vendredi, un membre de la délégation, en visite à Moscou.

"Je peux garantir que la Russie n'utilisera pas son droit de veto lorsque la résolution est débattue au Conseil de sécurité de l'ONU ", a déclaré Mohamed Salem Bassindwa, leader du groupe de coalition d'opposition yéménite, "pour des actions conjointes."

Bassindwa, un ancien ministre des Affaires étrangères du Yémen, a déclaré que la Russie avait participé à la préparation de la résolution, qui sera discuté au sein des Nations Unies ce vendredi.

Selon les sources de la délégation, la résolution de l'ONU propose de mettre en place un comité chargé d'enquêter sur les crimes commis par les autorités actuelles au Yémen, contrairement à une proposition existante du Conseil de coopération du Golfe qui donnerait l'immunité au président Ali Abdallah Saleh s'il cède le pouvoir.

Cependant, il croit aussi que la résolution s'appuiera sur le plan du CCG et rechercher un accord immédiat pour un transfert de pouvoir.

Entre temps, Abdul Wahab al-Ansi, secrétaire général du parti d'opposition Yéménite « Congrégation pour la réforme », a déclaré à Moscou que « son groupe n'avait pas besoin d'intervention étrangère, ni régionale »

La délégation de l'opposition yéménite a rencontré jeudi le ministre russe des AE, Sergueï Lavrov et a affirmé que M. Lavrov a pleinement soutenu la position de l'opposition yéménite sur la transition pacifique du pouvoir au Yémen.

Le Yémen est plongé dans une crise de huit mois depuis que les protestations politiques ont éclaté à la fin de Janvier exigeant la fin immédiate de 33 ans de règne de Saleh.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme