Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 12.11.2011 10h12
Les économies développées risque une nouvelle récession (FMI)

Les économies avancées pourraient bien retomber dans la récession si leurs pouvoirs politiques ne parviennent pas à restaurer la confiance des marchés et à accélérer la croissance, a mis en garde vendredi le Fonds monétaire international (FMI).

Dans un rapport présenté la semaine dernière au sommet du G20 à Cannes en France, mais publié ce vendredi seulement, l'agence de prêt basée à Washington a déclaré que "la reprise reste très lente dans les grandes économies avancées, avec un risque élevé de retomber dans la récession".

"La paralysie et l'incohérence des pouvoirs politiques a contribué à exacerber les incertitudes, la perte de confiance, et la tension accrue sur les marchés financiers" estime le FMI.

L'institution internationale réunissant 187 membres a déclaré que l'environnement économique mondial "est devenu bien plus difficile" car la croissance des pays avancés s'est fortement ralentie et la tension financière a augmenté.

Le FMI a appelé à "des actions rapides et décisives" pour assurer la reprise mondiale.

"Les grandes économies avancées doivent organiser d'urgence des plans budgétaires crédibles sur le moyen terme et davantage de réformes du secteur financier afin de résoudre les problèmes sous- jacents et les points faibles qui ont conduit à la crise", note le FMI.

"Les principales économies émergentes bénéficiaires doivent s' attaquer aux obstacles entravant le rééquilibrage et permettre une plus grande appréciation de leurs taux de change ; et tous doivent se concentrer sur les réformes structurelles, y compris dans le secteur financier, afin de réduire les principaux obstacles à l' accélération de la croissance", ajoute-t-il.

En matière de politique budgétaire, les progrès sont lents, a-t- il estimé.

"Il y a désormais des incertitudes considérables sur la manière de parvenir à une viabilité budgétaire aux États-Unis, au Japon, et dans certaines économies de la zone euro", a-t-il dit, ajoutant que "ces économies doivent agir plus rapidement pour mettre en place des plans de consolidation budgétaire à moyen terme, ce qui aidera à préserver la marge de manoeuvre nécessaire pour des politiques budgétaires de soutien à la reprise sur le court terme".

Le sommet du G20 s'est achevé vendredi dernier à Cannes en France.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
La Chine est devenue le partenaire commercial le plus important de l'Afrique
Nouvelles principales du 16 novembre
Les objectifs trans-Pacifique des Etats-Unis
Pourquoi les marques internationales adoptent-elles en Chine une attitude « à double critère »
Faut-il vraiment limiter les émissions de divertissement à la télévision ?