Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 17.11.2011 08h40
Le président afghan préconise un partenariat stratégique avec les Etats-Unis

Le président afghan Hamid Karzaï a déclaré mercredi qu'un partenariat stratégique avec les Etats-Unis serait profitable à l'Afghanistan.

"Avoir des relations stratégiques avec les Etats-Unis est dans l'intérêt de l'Afghanistan, mais nous avons des conditions préalables à l'établissement de ces relations. Nos conditions sont l'arrêt des opération nocturnes et des fouilles de maisons par les Etats-Unis et les forces de l'OTAN, la fermeture des organismes parallèles à l'administration afghane, et le respect de notre souveraineté nationale", a déclaré M. Karzaï dans un discours prononcé devant la Loya Jirga, la grande assemblée traditionnelle des représentants du peuple afghan.

Les "organismes parallèles", selon le terme employé par les responsables afghans, désignent surtout les Equipes provinciales de reconstruction (PRT), des organisations mixtes civiles et militaires sous contrôle des Etats-Unis et de l'OTAN, mais aussi les sociétés de sécurité privées gérées depuis l'étranger.

Le président Karzaï avait dans le passé critiqué les PRT et les opérations militaires nocturnes, appelant les forces de l'OTAN à cesser de fouiller les maisons et à éviter de nuire aux civils pendant leurs opérations.

"Nos relations avec des Etats-Unis devraient être basées sur l'égalité, comme doivent l'être les relations entre deux pays souverains et indépendants", a déclaré M. Karzaï dans son discours.

M. Karzaï a décrit les Afghans comme des "lions", affirmant que bien que les Etats-Unis soient un pays riche et puissant, le lion ne permettrait à personne de tuer ou d'enlever ses enfants.

Dans certaines parties de son discours, le président afghan a souligné que l'Afghanistan, malgré son partenariat stratégique avec les Etats-Unis, avait également besoin de relations amicales avec ses voisins, tels que la Chine et la Russie ; il a assuré que le sol afghan ne serait "utilisé contre personne".

Plus de 2 500 personnes, dont des chefs tribaux, des législateurs et des fonctionnaires du gouvernement, ont pris part à cette assemblée pour discuter de la proposition de partenariat stratégique avec les Etats-Unis, ainsi que des pourparlers de paix initiés par le gouvernement avec les talibans et avec d'autres groupes rebelles armés qui sévissent dans le pays.

"Toutes les décisions prises par les participants de la Loya Jirga seront respectées et appliquées", a déclaré M. Karzaï.

Les décisions prises au terme de la Loya Jirga, qui dure quatre jours, seront transmises au Parlement pour ratification.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
La Chine est devenue le partenaire commercial le plus important de l'Afrique
Nouvelles principales du 16 novembre
Les objectifs trans-Pacifique des Etats-Unis
Pourquoi les marques internationales adoptent-elles en Chine une attitude « à double critère »
Faut-il vraiment limiter les émissions de divertissement à la télévision ?