Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 18.11.2011 09h33
La Syrie met en garde contre les attaques visant les ambassades étrangères à Damas

Le ministère syrien de l'Intérieur a déclaré jeudi qu'il prendrait toutes les mesures légales contre ceux qui empiétaient sur les missions diplomatiques en Syrie, déclaration faite à la suite d'une série d'attaques par des Syriens en colère contre des ambassades étrangères à Damas.

Dans un communiqué publié par l'agence de presse d'Etat, le ministère a appelé les forces de sécurité à protéger les missions diplomatiques et à prendre toutes les mesures nécessaires pour éviter de tels incidents.

Les ambassades de plusieurs pays à Damas ont été attaquées la semaine dernière par des militants pro-gouvernementaux à cause de leurs positions prises envers la Syrie.

Mardi, la Syrie a présenté ses excuses à la Jordanie pour l'attaque perpétrée contre son ambassade, selon l'agence de presse d'Etat de la Jordanie, Petra.

L'attaque survenue contre l'ambassade jordanienne a eu lieu quelques jours après les attaques contres les ambassades du Qatar, de l'Arabie saoudite, des Emirats arabes unis et de la Turquie.

Mercredi, l'ambassade marocaine a été la cible d'une attaque menée par des manifestants en colère qui ont jeté des pierres et des oeufs sur l'ambassade.

Le ministère marocain des Affaires étrangères a rappelé son envoyé à Damas en réponse aux agressions.

Le Conseil de sécurité de l'ONU a vivement critiqué les attaques commises contre les missions diplomatiques en Syrie et a exhorté les autorités syriennes à protéger les biens et les personnels diplomatiques et consulaires présents dans le pays.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
La Chine est devenue le partenaire commercial le plus important de l'Afrique
Nouvelles principales du 16 novembre
Les objectifs trans-Pacifique des Etats-Unis
Pourquoi les marques internationales adoptent-elles en Chine une attitude « à double critère »
Faut-il vraiment limiter les émissions de divertissement à la télévision ?