Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 20.11.2011 10h59
La Loya Jirga afghane soutient un partenariat stratégique avec les Etats-Unis (SYNTHESE)

La Loya Jirga, grande assemblée traditionnelle afghane regroupant des chefs de tribus, des notables, des législateurs et des fonctionnaires du gouvernement, s'est terminée samedi par la présentation au gouvernement des recommandations sur l'établissement d'un partenariat stratégique avec Washington.

La majorité des plus de 2300 participants ont exprimé, dans leurs discours prononcés au dernier jour du forum national de quatre jours, leur soutien à la proposition sur l'établissement du partenariat stratégique avec les Etats-Unis.

Un des conférenciers, Totakhil, a déclaré : "Nous soutenons le partenariat stratégique avec les Etats-Unis, mais les conditions sont que l'Afghanistan, malgré ses relations stratégiques avec Washington, devrait avoir le droit d'avoir des relations amicales avec tout autre pays s'il le voulait. "

"La souveraineté nationale de l'Afghanistan doit être respectée et les troupes américaines doivent remettre tous leurs armements au ministère afghan de la Défense après leur retrait de l'Afghanistan", a ajouté Totakhil.

L'oratrice Shamael Hawida a soutenu, dans son discours, la proposition sur l'établissement de relations stratégiques avec les Etats-Unis avec des conditions : "Nous soutenons les relations stratégiques avec les Etats-Unis, mais nous voulons que les soldats américains soient jugés conformément à la Constitution afghane, s'ils commettent des crimes ici ."

"Les Etats-Unis ne doivent pas avoir le droit de prendre l'action contre tout pays sur le territoire afghan", a dit un autre orateur, Ghulam Jilani Zawak.

Zawak, qui dirige le 18ème comité de la Loya Jirga, a également reconnu que sept membres de son comité s'opposaient à l'établissement du partenariat stratégique avec les Etats-Unis.

Il a également espéré que les Etats-Unis, après la conclusion de l'accord en la matière avec l'Afghanistan, devraient accorder une plus grande attention au développement économique dans le pays ravagé par la guerre.

D'autres intervenants ont aussi posé des conditions pour l'établissement du partenariat stratégique avec les Etats-Unis, parmi ces conditions figurent l'arrêt des raids nocturnes par des troupes américaines contre des villages afghans, la cessation des arrestations d'Afghans, la remise des centres de détention au gouvernement afghan et le contrôle de l'intervention étrangère et du terrorisme transfrontalier en provenance du Pakistan.

La Loya Jirga, qui a été ouverte mercredi par le président Hamid Karzaï, est divisée en 40 comités pour discuter de la proposition sur l'établissement du partenariat stratégique avec les Etats-Unis et la tenue de pourparlers de paix avec les Talibans sous l'égide du gouvernement.

Selon l'ordre du jour prévu, les débats à la Loya Jirga doivent durer jusqu'à samedi. La Loya Jirga, selon son porte-parole Safia Sediqi, agit comme "organe consultatif" et toutes ses décisions seront transmises au Parlement pour être ratifiées.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Le PM chinois arrive à Bali pour les réunions des dirigeants de l'Asie de l'Est
Nouvelles principales du 16 novembre
Les suggestions de FMI à propos de la Chine ne correspondent pas à la réalité de celle-ci
La coopération est-asiatique après le « retour » des Etats-Unis
Les objectifs trans-Pacifique des Etats-Unis