Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 21.11.2011 13h15
Un terroriste présumé arrêté à New York (maire de New York)

Un homme de 27 ans, soupçonné de préparer des attentats à la bombe contre plusieurs cibles à New York, dont des fonctionnaires et des véhicules de police, a été arrêté, a annoncé dimanche le maire de la ville, Michael Bloomberg.

La police soupçonne Jose Pimentel, habitant de Manhattan et sympathisan d'Al-Qaïda, d'avoir projeté et préparé des attentats à la bombe contre la police, des bureaux de poste et plusieurs autres cibles, a indiqué M. Bloomberg au cours d'une conférence de presse.

Le suspect aurait obtenu des instructions sur la fabrication de bombes artisanales en lisant "Inspire", un magazine d'Al-Qaïda publié par l'imam radical Anwar al-Awlaki, un islamiste tué dans une attaque de drone américain au Yémen en septembre.

La police surveille le suspect depuis mai 2009, et l'a appréhendé avant qu'il n'ait l'occasion de faire sauter une bombe, a indiqué le commissaire de la police de New York, Ray Kelly.

Il s'agit de la 14e menace terroriste visant la ville de New York depuis les attentats du 11 septembre. Le suspect aurait agi seul.

"Le suspect était un 'loup solitaire', motivé par son ressentiment vis à vis de l'engagement des troupes américaines en Irak et en Afghanistan, et inspiré par la propagande d'Al-Qaïda", a déclaré le maire de New York, en ajoutant : "Il ne faisait pas partie d'un complot plus vaste d'origine étrangère".

Le suspect devrait être formellement inculpé de complot terroriste, possession au premier degré d'une arme à des fins terroristes, et recherche d'appuis en vue d'une action terroriste.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Le PM chinois arrive à Bali pour les réunions des dirigeants de l'Asie de l'Est
Nouvelles principales du 16 novembre
Les suggestions de FMI à propos de la Chine ne correspondent pas à la réalité de celle-ci
La coopération est-asiatique après le « retour » des Etats-Unis
Les objectifs trans-Pacifique des Etats-Unis