Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 25.11.2011 11h03
La France appliquera "à titre national" l'arrêt des achats des produits pétroliers iraniens

La France appliquera "à titre natioanl" l'arrêt des achats de produits pétroliers iraniens, sanction qu'elle a proposé à ses partenaires dont les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et le Canada, a annoncé jeudi le ministère français des Affaires étrangères.

"L'interruption des achats de pétrole iranien fait partie des mesures proposées par la France à ses partenaires. Nous l'appliquerons à titre national et en liaison avec nos partenaires européens", a indiqué le porte-parole du ministère français des Affaires étrangères Bernard Valero.

Le président français Nicolas Sarkozy a adressé lundi aux chefs d'Etat et de gouvernement de l'Allemagne, du Canada, des Etats-Unis, du Japon, de la Grande-Bretagne, ainsi qu'au président du Conseil européen et au président de la Commission européenne, une lettre au sujet du dossier nucléaire, dans laquelle il "propose à l'Union européenne et à ses États membres, aux États-Unis, au Japon, et au Canada, ainsi qu'aux autres pays volontaires, de prendre la décision de geler dès à présent les avoirs de la banque centrale d'Iran et d'interrompre les achats de pétrole iranien".

Les Etats-Unis, le Canada et la Grande-Bretagne ont annoncé lundi leurs propres décisions sur les sanctions de manière unilatérale, dans lesquelles l'arrêt des importations de pétrole iranien n'est pas forcément inclu.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Signature de 14 accords de coopération entre la Chine et le Turkménistan
Nouvelles principales du 24 novembre
La liste des écrivains riches ne cache pas la vie modeste d'écrivains en Chine
La Chine et les Etats-Unis assument la responsabilité du redressement économique mondial
Les Américains d'origine chinoise qui désirent faire une carrière politique doivent commencer à partir de « grass roots »