Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 28.11.2011 08h25
La Turquie exprime sa solidarité avec le Pakistan suite aux tirs meurtriers de l'Otan

Le ministre turc des Affaires étrangères, Ahmet Davutoglu, a téléphoné à son homologue pakistanaise Hina Rabbani Khar pour exprimer la solidarité de la Turquie avec le peuple et le gouvernement du Pakistan suite aux tirs de l'Otan qui ont tué 24 soldats pakistanais, a déclaré dimanche le ministère pakistanais des Affaires étrangères.

Le Pakistan a annoncé hier que des avions de combat et des hélicoptères militaires de l'Otan avaient tiré sur deux postes de contrôle de la région de Mohmand, à proximité de la frontière afghane, tôt samedi matin.

A la suite de ces attaques, le Pakistan a bloqué les convois de ravitaillement transitant sur son territoire destinés aux forces de l'Otan en Afghanistan. Il a également demandé aux Etats-Unis d'évacuer une base stratégiquement importante qu'ils utilisent depuis des années dans le sud-ouest du Pakistan.

"La chef de la diplomatie pakistanaise Mme Khar, tout en remerciant son homologue turc pour la solidarité exprimée par son pays, a condamné dans les termes les plus forts ces attaques délibérées et totalement inacceptables menées par l'Otan-ISAF au mépris du droit international et de la vie humaine", a souligné le ministère pakistanais des Affaires étrangères dans un communiqué.

M. Davutoglu a assuré à Mme Khar que la Turquie, en tant que membre de l'Otan, réclamerait qu'une enquête impartiale soit menée sur ces attaques, indique aussi le communiqué.

M. Davutoglu a ajouté que la mort de soldats pakistanais était aussi douloureuse que la perte de soldats turcs.

Le Pakistan a également annoncé qu'il allait réexaminer toutes ses relations de coopération avec l'Otan, l'Isaf et les Etats-Unis suite à ces attaques, lesquelles ont provoqué une avalanche de condamnations à travers le Pakistan.

Sur décision des dirigeants politiques et militaires pakistanais, les autorités ont bloqué plusieurs centaines de camions-citernes et de camions porte-conteneurs qui faisaient route vers l'Afghanistan voisin pour ravitailler pour les soldats de l'Otan qui y sont encore stationnés.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Les ministres de la Défense de la Chine et du Ghana souhaitent renforcer les liens militaires entre les deux pays
Nouvelles principales du 25 novembre
Routes chinoises : à quand la fin du massacre ?
L'entrée de la Chine à l'OMC il y a dix ans fut une decision juste
La liste des écrivains riches ne cache pas la vie modeste d'écrivains en Chine