Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 01.12.2011 13h46
L'année 2011 est la plus meurtrière pour les boat people en Méditerranée, selon l'APCE

"L'année 2011 détient un triste record. Elle a été la plus meurtrière pour les boat people" en Méditerranée, indique un communiqué de presse rendu public mercredi par l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE) à Strasbourg.

"1971 personnes originaires d'Afrique du Nord ont en effet péri cette année en mer Méditerranée alors qu'elles tentaient d'atteindre les côtes européennes," a précisé le rapporteur de l'APCE, Tineke Strik (Pays-Bas), à l'issue d'une audition sur cette question organisée par la commission des migrations de l'APCE.

"Alors que la mer Méditerranée n'a jamais été autant surveillée que cette année en raison de la guerre en Libye, un nombre sans précédent de boat people a péri ou disparu", a ajouté Mme Strik.

"La définition d'une 'situation de détresse' est-elle la même pour tous?" Sait-on quel cadre juridique est applicable et par qui? Tous les navires, même les navires de guerre, doivent-ils mener des opérations de sauvetage même s'ils sont en dehors des zones établies de recherche et de sauvetage? ...... Voici quelques- unes des questions que nous essayons actuellement de clarifier", a- t-elle déclaré.

Mme. Strik, qui est chargée d'enquêter sur les responsabilités dans la perte de vies humaines en Méditerranée, notamment de boat people fuyant la Lybie, avait effectué en septembre dernier une visite d'information à en Italie.

Le rapport de Mme Strik portera notamment sur un incident signalé en mars de cette année au cours duquel 63 boat people fuyant la Libye avaient péri après que leurs appels au secours eurent, semble-t-il, été ignorés.

"Les déclarations des survivants de cet incident sont cohérentes, mais nous devons continuer de réunir des données et des informations supplémentaires pour savoir exactement qui était présent dans la zone et à quel moment et nous attendons désormais de l'Otan (Organisation du traité de l'Atlantique nord) et de l'UE (Union européenne) qu'elles nous transmettent des images par satellite et d'autres informations utiles", a conclu Mme Strik.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Chine : lancement d'une ligne aérienne directe entre Beijing et Lhassa
Une nouvelle guerre froide pourrait-elle éclatée ?
Barack Obama joue à nouveau la carte anti-Chine
Les dix années qui ont suivi l'adhésion de la Chine à l'OMC : mûrir et se développer tout en faisant face à toutes sortes de défis