Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 02.12.2011 08h09
Le président du Myanmar rencontre la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton

Le président birman U Thein Sein a rencontré la secrétaire d'Etat américaine, Hillary Clinton, jeudi à la résidence présidentielle à Nay Pyi Taw.

Mme Clinton a déclaré, lors d'une conférence de presse avant de quitter la capitale birmane pour Rangoon, que le président U Thein Sein l'avait informée des réformes et des changements au Myanmar, et que les Etats-Unis saluaient ces changements, en espérant que le Myanmar continuera dans cette voie.

Interrogée pour savoir quand les Etats-Unis aborderont la question des sanctions, elle a répondu que le Myanmar devrait en faire plus au niveau de la réconciliation nationale, des droits de l'homme et des prisonniers politiques ainsi qu'au niveau économique.

Mme Clinton est arrivée mercredi après-midi à Nay Pyi Taw pour une visite officielle de trois jours au Myanmar. Il s'agit de la première visite d'un secrétaire d'Etat américain dans le pays en 50 ans. La dernière remontait à 1955.

Mme Clinton a également rencontré le président de la Chambre des représentants du Myanmar, U Shwe Mann, et le président de la Chambre des nationalités et du parlement de l'Union, U Khin Aung Myint, ainsi que le ministre des Affaires étrangères, U Wunna Maung Lwin.

U Shwe Mann a souligné que le Myanmar continuerait de maintenir des relations et la coopération avec ses amis, y compris la Chine et l'Inde, et que le parlement birman encouragerait et ferait en sorte que les relations étrangères du pays soient transparentes.

Mme Clinton doit se rendre à Rangoon jeudi dans l'après-midi et rencontrer vendredi Aung San Suu Kyi, leader de la Ligue nationale pour la démocratie (LND), et un groupe de la société civile ainsi que des leaders de la minorité ethnique.

Depuis 1988, année au cours de laquelle l'armée birmane a pris le pouvoir, les relations entre les Etats-Unis et le Myanmar sont tendues et jonchées de sanctions américaines.

Depuis que l'administration Obama est entrée au pouvoir en 2009, les Etats-Unis ont néanmoins ajusté leur politique.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Chine : lancement d'une ligne aérienne directe entre Beijing et Lhassa
Une nouvelle guerre froide pourrait-elle éclatée ?
Barack Obama joue à nouveau la carte anti-Chine
Les dix années qui ont suivi l'adhésion de la Chine à l'OMC : mûrir et se développer tout en faisant face à toutes sortes de défis