Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 04.12.2011 14h11
La secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton achève sa visite au Myanmar

La secrétaire d'Etat américaine, Hillary Clinton, a achevé vendredi soir sa visite officielle de trois jours au Myanmar, une visite qui a attiré l'attention des médias locaux et internationaux.

Lors de sa visite, Mme Clinton a rencontré le président U Thein Sein, le président de la Chambre des représentants, U Shwe Mann, le président de la Chambre des nationalités et du parlement de l'Union, U Khin Aung Myint, et le ministre des Affaires étrangères, U Wunna Maung Lwin.

Le président U Thein Sein s'est déclaré sûr que l'engagement entre les deux pays serait promu au niveau de relations amicales et de coopération.

Il a déclaré à Mme Clinton que le Myanmar appliquait toutes les mesures prudemment pour réussir une transition en douceur vers la démocratie, assurant que le pays ne retournera pas sa veste, car les initiatives lancées à ce jour par le gouvernement ont obtenu le soutien national et international.

Il a également garanti une politique inclusive qui respecte la loi et a souligné que les accords pour permettre à Aung San Suu Kyi et son parti, la Ligue nationale pour la démocratie (LND), de participer aux élections étaient un changement important.

Pour sa part, Mme Clinton a déclaré que les Etats-Unis souhaitaient devenir un partenaire du Myanmar, poursuivant que beaucoup de travail restait encore à faire au niveau du processus de démocratisation dans le pays.

Elle a par ailleurs invité une délégation birmane à visiter les Etats-Unis l'année prochaine pour poursuivre les discussions. La secrétaire d'Etat a également déclaré qu'elle contribuerait à l'envoi d'une mission de la Banque mondiale pour aider le système bancaire du Myanmar, au renforcement de la coopération pour combattre le trafic de drogue, ainsi qu'aux efforts permettant au Myanmar de participer aux programmes de conservation de l'environnement pour les pays en aval du Mékong.

Considérant la nomination d'un ambassadeur dans le cadre des efforts américains pour normaliser les relations diplomatiques avec le Myanmar, Mme Clinton a déclaré qu'une feuille de route sera également établie pour réduire et lever les sanctions économiques, les restrictions sur le secteur touristique et l'embargo sur les exportations et importations contre le Myanmar dans le cadre d'une nouvelle phase d'amitié bilatérale.

Avant son départ vendredi, Mme Clinton a rencontré la leader de la Ligue nationale pour la démocratie (LND), Aung San Suu Kyi, à sa résidence, des membres de certains partis politiques ainsi que des représentants de la société civile et des nationalités ethniques.

Aung San Suu Kyi a souhaité promouvoir le processus de démocratisation au Myanmar et améliorer ses relations avec le gouvernement, expliquant que ce processus avait besoin non seulement des Etats-Unis, mais également de la communauté internationale.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Chine : lancement d'une ligne aérienne directe entre Beijing et Lhassa
Une nouvelle guerre froide pourrait-elle éclatée ?
Barack Obama joue à nouveau la carte anti-Chine
Les dix années qui ont suivi l'adhésion de la Chine à l'OMC : mûrir et se développer tout en faisant face à toutes sortes de défis