Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 12.12.2011 13h13
La France juge la demande américaine sur le dossier Airbus-Boeing à l'OMC comme une réaction "excessive et prématurée"

Le secrétaire d'Etat français chargé du Commerce extérieur, Pierre Lellouche, a jugé dimanche dans un communiqué que la demande des Etats-Unis à l'OMC de les autoriser à appliquer des sanctions commerciales contre l'UE et les Etats Airbus sur le dossier Airbus-Boeing comme une "réaction excessive et prématurée".

Selon le communiqué, la Commission européenne a transmis le 1er décembre à l'OMC la liste des mesures adoptées pour mettre en œuvre la décision de l'Organe d'appel de l'OMC dans le cas Airbus.

Les Etats-unis ont annoncé vendredi 9 décembre qu'il estimaient que l'UE et les Etats Airbus ne mettaient pas en oeuvre les conclusions de l'organe de règlement des différends de l'OMC s'agissant du contentieux Airbus.

Les Etats-Unis indiquent leur intention de demander à l'OMC de les autoriser à appliquer des sanctions commerciales contre l'UE et les Etats Airbus.

"En tout état de cause, les Etats-unis ne sont ni compétents pour déterminer de façon unilatérale si l'UE a bien mis en oeuvre les conclusions du panel Airbus ni actuellement autorisés par l'OMC à mettre en oeuvre des sanctions. Une nouvelle procédure devra être engagée devant l'organe de règlement des différends de l'OMC et nous sommes confiants quant aux résultats de celle-ci", a réagi le secrétaire d'Etat français.

Pierre Lellouche rappelle enfin que "nous sommes également très confiants s'agissant de l'issue d'un autre contentieux c'est à dire du panel engagé par l'UE à l'OMC contre les subventions américaines à Boeing et dont les conclusions de l'organe d'appel de l'OMC devraient être connues prochainement".

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Chine : lancement d'une ligne aérienne directe entre Beijing et Lhassa
Une nouvelle guerre froide pourrait-elle éclatée ?
Barack Obama joue à nouveau la carte anti-Chine
Les dix années qui ont suivi l'adhésion de la Chine à l'OMC : mûrir et se développer tout en faisant face à toutes sortes de défis