Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 14.12.2011 08h13
Irlande: Pas de décision avant mars sur la question du référendum (PM)

Le premier ministre irlandais Enda Kenny a déclaré lundi qu'aucune décision ne serait prise avant mars prochain quant à la tenue éventuelle d'un référendum sur l'amendement du Traité de Lisbonne.

Un référendum sera organisé si cela s'avère nécessaire à ce moment-là, a déclaré M. Kenny, cité par la radio publique irlandaise RTE.

"D'ici là, nous avons de nombreuses tâches à accomplir sur les questions techniques et juridiques, ainsi qu'en termes de formulation", a-t-il dit.

Il aurait été préférable que les 27 Etats membres de l'UE continuent à prendre part aux discussions, a déclaré M. Kenny à Westport dans le comté de Mayo, faisant référence à la Grande-Bretagne, qui a opposé son veto à tout changement du traité.

"L'Irlande s'étonne de ce que le Premier ministre britannique s'intéresse à l'élargissement du marché unique", a-t-il déclaré.

Le Premier ministre irlandais s'est abstenu de suggérer que l'Irlande puisse servir d'intermédiaire dans une négociation entre la Grande-Bretagne et les autres Etats membres, mais il n'en a pas moins affirmé que son gouvernement avait à coeur de "voir tous les pays membres impliqués dans ce processus, qui est d'une importance considérable pour les 500 millions d'habitants de l'UE".

Pendant ce temps, le Premier ministre britannique David Cameron a défendu devant le Parlement sa décision d'opposer un veto aux changements du traité de l'UE la semaine dernière, affirmant qu'il avait agi "dans l'intérêt de la Grande-Bretagne".

M. Cameron a bloqué les tentatives européennes pour amender le Traité de Lisbonne dans le sens d'une discipline budgétaire plus rigoureuse et d'un rétablissement de la confiance des marchés, après avoir échoué à obtenir des "garanties" pour Londres lors du sommet de Bruxelles tenu vendredi dernier.

S'il avait accepté les amendements au traité, la Grande-Bretagne se serait retrouvée dépourvue de toute protection financière, a expliqué M. Cameron lundi après-midi aux législateurs britanniques.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Chine : lancement d'une ligne aérienne directe entre Beijing et Lhassa
Une nouvelle guerre froide pourrait-elle éclatée ?
Barack Obama joue à nouveau la carte anti-Chine
Les dix années qui ont suivi l'adhésion de la Chine à l'OMC : mûrir et se développer tout en faisant face à toutes sortes de défis