Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 16.12.2011 08h28
La Chambre des représentants américaine demande de nouvelles sanctions contre l'Iran et le gel des aides au Pakistan

La Chambre des représentants américaine a adopté mercredi soir un important projet de loi sur la défense demandant l'imposition de sanctions contre la Banque centrale iranienne et le gel des aides accordées au Pakistan.

Le projet de loi, adopté par 283 voix pour et 136 voix contre, devrait être présenté au Sénat dans le courant de la semaine, avant d'être transmis au bureau du président Barack Obama pour qu'il le signe et pour que la loi soit mise en application.

Cette proposition de loi inclut aussi l'élaboration de nouvelles sanctions contre l'Iran, ciblant ses institutions financières à l'étranger qui font des affaires avec la Banque centrale iranienne. Toutefois, en raison de modifications de la version originale du projet de loi, le président Obama peut renoncer à l'application de ces sanctions en informant le Congrès que son geste est fait dans l'intérêt de la sécurité nationale des Etats-Unis.

Des responsables du gouvernement ont déclaré que les sanctions contre la Banque centrale, principal vecteur des revenus pétroliers de l'Iran, pourraient instabiliser les marchés du pétrole et augmenter ses prix.

Le Conseil de sécurité de l'ONU a imposé quatre séries de sanctions contre l'Iran de 2006 à 2010 en raison du refus du pays de suspendre son programme d'enrichissement nucléaire, dont les pays occidentaux soupçonnent qu'il pourrait être utilisé pour développer des armes nucléaires.

Le mois dernier, les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et le Canada ont durci leurs sanctions contre l'Iran, en réponse à un rapport publié le 8 novembre par l'Agence internationale de l'énergie atomique, qui estime que les activités clandestines présumées sont orientées vers la fabrication de bombes nucléaires en Iran.

Le projet de loi de la Chambre des représentants prévoit de geler également 700 millions de dollars d'aide américaine accordée au Pakistan jusqu'à ce que le Congrès reçoive un rapport du secrétaire à la Défense sur la façon dont Islamabad s'attaque à la menace des engins explosifs improvisés contre les forces américaines en Afghanistan.

Les relations américano-pakistanaises, se sont déteriorées depuis que les forces spéciales américaines ont tué en mai le dirigeant d'alors du réseau terroriste Al-Qaïda, Oussama ben Laden, en lançant un raid au Pakistan sans aviser au préalable le pays. Les relations bilatérales sont tombées à un niveau le plus bas après que 24 soldats pakistanais aient été tués et 13 autres blessés le 26 novembre au cours d'attaques d'avions de combat et d'hélicoptères de l'OTAN.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Chine : lancement d'une ligne aérienne directe entre Beijing et Lhassa
Une nouvelle guerre froide pourrait-elle éclatée ?
Barack Obama joue à nouveau la carte anti-Chine
Les dix années qui ont suivi l'adhésion de la Chine à l'OMC : mûrir et se développer tout en faisant face à toutes sortes de défis