Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 29.12.2011 08h21
Autriche : le procureur anticorruption appelle à un durcissement des lois

Le directeur du bureau anticorruption du Parquet autrichien, Walter Geyer, a appelé à un durcissement de la législation portant sur la corruption des responsables publics et des personnalités politiques.

Considérant les failles du système juridique actuel, M. Geyer a souligné qu'il était nécessaire d'élaborer des lois plus strictes contre la corruption des personnalités politiques et responsables publics, ainsi que d'améliorer encore les réglementations en matière de publication des financements politiques.

M. Geyer a évoqué le cas de l'ex-chancelier allemand Helmut Kohl, qui a été poursuivi devant les tribunaux pour avoir refusé de révéler des informations sur ses donateurs, comme un bon exemple de transparence politique.

Une limite de budget devrait également être fixée pour les campagnes politiques électorales en Autriche, afin d'éviter la corruption, a également estimé M. Geyer.

Le bureau anticorruption du Parquet autrichien s'est développé depuis septembre de cette année pour devenir "Parquet chargé des délits économiques et de la corruption", un organe spécialisé dans la délinquance économique et dans la corruption des hauts responsables.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Le PM chinois met l'accent sur la modernisation de l'agriculture et les droits des agriculteurs
Nouvelles principales du 28 décembre
Une nouvelle guerre froide pourrait-elle éclater?
Barack Obama joue à nouveau la carte anti-Chine
Les dix années qui ont suivi l'adhésion de la Chine à l'OMC : mûrir et se développer tout en faisant face à toutes sortes de défis