Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 10.01.2012 13h14
L'Europe ne doit pas sacrifier la croissance en période d'austérité : président du Conseil de l'UE

L'Europe doit éviter une récession, et ne pas sacrifier la croissance en mettant en oeuvre ses mesures d'austérité, a déclaré lundi le président du Conseil européen Herman Van Rompuy.

"Nous devons éviter une récession. Nous devons mobiliser toute notre énergie dans ce but au niveau de l'Union comme au niveau des États-membres", a déclaré M. Van Rompuy lors d'une conférence de presse à Copenhague.

L'Europe doit éviter les coupes budgétaires sur les moteurs de la croissance, et préserver les investissements dans les infrastructures énergétiques, la recherche, l'innovation, l' éducation et le commerce, tout en luttant contre le chômage, en particulier chez les jeunes, a-t-il dit.

Toutefois, "la stabilité financière est une préoccupation commune (pour les membres de l'UE) (...) Nous y parviendrons par une discipline budgétaire constante dans tous les États-membres, et par des mesures de consolidation particulières dans les pays faisant l'objet de programmes et de pressions des marchés".

M. Van Rompuy a rencontré auparavant la Premier ministre danoise Helle Thorning-Schmidt pour discuter des moyens de gérer la crise de la dette de l'UE, y compris des négociations pour un nouvel accord budgétaire au sein de l'UE.

Il s'agissait de sa première visite au Danemark depuis l'accession de son pays à la présidence de l'UE au 1er janvier.

"Ce traité de pacte budgétaire sera signé d'ici début mars. Nous finaliserons le texte politique en janvier", a déclaré M. Van Rompuy.

Ce "pacte fiscal", ou accord financier, a été approuvé par les dirigeants de l'UE au sommet de Bruxelles le 9 décembre 2011. Il appelle à une plus grande discipline budgétaire au sein des membres de l'UE, et à des pénalités automatiques pour les membres qui ne respectent pas leurs objectifs de discipline budgétaire.

Interrogé par les journalistes sur les détails des éléments concrets de ce plan, M. Van Rompuy a déclaré que les dirigeants de l'UE "travaillent actuellement à un texte très précis" pour la gouvernance de la zone euro, couvrant en particulier la gestions des déficits excessifs et l'équilibre des budgets.

"Ce traité ne porte pas sur des principes (...) il porte sur des objectifs et des instruments très précis", a-t-il dit à propos de cet accord.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Nouvelles principales du 9 janvier
Sélection du Renminribao du 9 janvier
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?
Faire de plus grands efforts pour pouvoir parvenir au niveau mondial des classes moyennes