Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 11.01.2012 09h03
Tournée d'Ahmadinejad : l'Equateur rejette l'avertissement des Etats-Unis

L'Equateur a défié lundi la mise en garde de Washington, qui a appelé les pays d'Amérique latine à ne pas nouer de liens étroits avec l'Iran.

"Cette demande est absurde et inacceptable. Nous ne pouvons pas l'accepter en tant que pays souverain. L'Equateur a des principes très clairs en matière de politique internationale", a déclaré à la presse le vice-ministre équatorien des Affaires étrangères, Rafael Quintero.

L'Equateur ne peut pas traiter un visiteur sans générosité, a-t-il ajouté.

Peu avant que le président iranien n'entame sa tournée en Amérique latine, la porte-parole du département d'Etat américaine Victoria Nuland a demandé vendredi dernier aux pays d'Amérique latine de ne pas établir de relations approfondies avec l'Iran.

"Nous disons très clairement aux pays à travers le monde qu'il n'est pas opportun actuellement d'approfondir leurs liens, qu'ils soient économiques ou liés à la sécurité, avec l'Iran", a ajouté Mme Nuland.

Le gouvernement équatorien a exprimé la semaine dernière sa volonté de renforcer ses liens diplomatiques et commerciaux avec tous les pays "en ne cédant à aucune pression d'aucune sorte".

M. Ahmadinejad a commencé lundi une tournée au Venezuela, au Nicaragua, à Cuba et en Equateur sur fond de tensions accrues au sujet de son programme nucléaire.

Le président iranien va rencontrer jeudi son homologue équatorien Rafael Correa pour discuter de la coopération bilatérale dans les domaines politique, commercial, culturel et sanitaire.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Sélection du Renminribao du 10 janvier
Nouvelles principales du 9 janvier
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?
Faire de plus grands efforts pour pouvoir parvenir au niveau mondial des classes moyennes