Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 16.01.2012 08h51
L'Iran accuse la CIA d'être impliquée dans l'assassinat d'un ingénieur nucléaire iranien

Le ministère iranien des Affaires étrangères a envoyé une lettre de protestation au gouvernement américain, accusant l'Agence de renseignements américaine (CIA) d'être derrière le récent attentat terroriste qui a coûté la vie à un scientifique nucléaire iranien, a rapporté dimanche le quotidien local de langue anglaise, Tehran Times.

Mostafa Ahmadi-Roshan, âgé de 32 ans, directeur adjoint du service commercial de l'installation d'enrichissement d'uranium de Natanz en Iran, a été tué dans un attentat à la bombe mercredi dernier dans le nord de Téhéran.

La lettre adressée au gouvernement américain déclare que "des documents authentiques et des informations fiables révèlent que cet assassinat a été décidé, soutenu et planifié par la CIA, et a été réalisé avec l'implication directe des agents affiliés à cette agence. Le gouvernement américain est directement responsable de ce complot, et doit en conséquence répondre de ses actes, conformément aux lois internationales", a rapporté le quotidien.

Cette lettre de protestation a été transmise le 14 janvier à l'ambassadeur de Suisse à Téhéran, Livia Leu Agosti. C'est en effet l'ambassade de Suisse à Téhéran qui représente les intérêts des Etats-Unis en Iran depuis la rupture des relations diplomatiques entre Téhéran et Washington en 1980.

Le ministère iranien des Affaires ètrangères a également affirmé avoir envoyé une autre note de protestation au gouvernement britannique, relative à l'assassinat du scientifique nucléaire iranien Majid Shahriari, en novembre 2010, selon le Tehran Times.

Dans cette lettre, l'Iran déclare que l'assassinat de Shahriari a eu lieu très peu de temps après les remarques du directeur du MI-6 en octobre 2010, qui avait appelé à organiser des opérations dirigées par les services secrets contre le très controversé programme nucléaire iranien.

La secrétaire d'Etat américaine, Hillary Clinton, a démenti mercredi l'implication des Etats-Unis dans l'assassinat du scientifique iranien.

"Je démens catégoriquement toute implication des Etats-Unis dans des actes de violence survenus en Iran", a indiqué Mme Clinton lors d'une conférence de presse au département d'Etat, en compagnie du Premier ministre et ministre des des Affaires ètrangères du Qatar, Cheikh Hamad bin Jassim al-Thani.

Ces dernières années, plusieurs scientifiques iraniens travaillant dans le domaine du nucléaire ont été assassinés. L'Iran a accusé les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et Israël d'être derrière ces attaques.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Sélection du Renminribao du 13 janvier
Nouvelles principales du 9 janvier
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?