Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 18.01.2012 16h17
Les Etats-Unis doivent faire preuve de bon sens quant au développement de la puissance militaire de la Chine

Compte tenu de la récente publication par les Etats-Unis du Guide stratégique de Défense, dans lequel contient des accusations complètement infondées et injustes adressées à la Chine, le porte-parole du Ministère chinois de la Défense Geng Yansheng a répliqué dernièrement en disant qu'il est souhaité que la partie américaine aille dans le sens de l'histoire et se conforme au courant de notre époque, car ce ne serait qu'ainsi qu'elle pourrait considérer de façon objective et raisonnable la Chine et son armée, qu'elle pourrait être plus réservée dans ses paroles et dans ses actions et qu'elle pourrait alors contribuer de façon plus positive au développement des relations entre les deux pays et les deux armées ainsi qu'à la paix et à la stabilité de la région. Le même jour, son homologue du Ministère chinois des Affaires étrangères a rejeté et réfuté également les absurdes attaques américaines.

Le Département américain de la Défense a publié le 5 courant le Guide stratégique de la Défense dans lequel il est insisté l'importance de renforcer et d'accroître l'investissement stratégique dans la Région de l'Asie Pacifique et il y est dit que l'objectif est de faire face aux défis provoqués par le développement de la puissance militaire de la Chine : « Vu à long terme, devenant une puissance régionale, la Chine aura alors la capacité de se servir de divers moyens pour influencer sur l'économie et sur la sécurité des Etats-Unis, car elle continue à accroître ses moyens asymétriques en vue de résister à la capacité d'envoi des forces américaines. C'est pourquoi tout en développant sa puissance militaire, la Chine doit donner des éclaircissements sur son intention stratégique. »

Dans ce document, le gouvernement américain adresse à l'intention du gouvernement chinois et de l'Armée chinoise des accusations totalement injustes et infondées. Le parcours réalisé par la Chine au cours des trois décennies qui ont suivi l'application de la politique de réforme et de l'ouverture sur l'extérieur a été complètement un processus de développement pacifique, car tout en se développant dans l'intérêt de tout le peuple chinois en lui procurant bonheur, bien-être et prospérité, la Chine a en même temps apporté de grandes et bonnes opportunités favorables à la paix et au développement de toute la région de l'Asie Pacifique et du monde entier. A l'intérieur c'était la construction d'une société socialiste harmonieuse de moyenne aisance et à l'extérieur c'était la contribution apportée en vue de la réalisation d'un voisinage harmonieux et d'un monde harmonieux. Cela est l'idée philosophique stratégique hautement unifiée du gouvernement chinois sur le plan des Affaires intérieures et des Affaires diplomatiques.

Au cours de la première étape des trente années de la réforme et de l'ouverture sur l'extérieure, le Chine avait toujours très peu investit dans le domaine de la Défense et de la construction militaire, ce qui a creusé un écart assez grand avec les autres pays du monde qui ont réalisé la modernisation de leur armée respective. Et c'était seulement à partir de la fin du siècle dernier que le gouvernement chinois a fixé et déterminé la stratégie du développement harmonieux et coordonné de l'édification économique et de l'édification de la Défense et de l'Armée. Puis, lors du 17ème Congrès du Parti communiste chinois (PCC), le Président Hu Jintao avait avancé l'idée stratégique « Construire un pays riche et prospère doté d'une armée forte et puissante », une idée totalement conforme à la stratégie chinoise du développement pacifique, qui répond entièrement aux intérêts fondamentaux du peuple chinois et qui est favorable et utile à la préservation et à la sauvegarde de la paix régionale et de la paix mondiale. Au cours de la décennie écoulée, la Chine a augmenté ses investissements dans le domaine de la Défense et de la construction militaire et cela a été une compensation pour le passé et adapté aux circonstances de la hausse de la position internationale de la Chine et de l'élargissements des intérêts de toute la nation chinoise.

Pour ce qui est du but stratégique de sa Défense nationale et de l'édification de son armée, la Chine s'en est tenue toujours de façon constante, claire et explicite, c'est-à-dire à la politique de l'armement défensif, car la modernisation des forces armées chinoises ne serait jamais une menace pour n'importe quel pays ou bien pour n'importe quel territoire. Du point de vue historique, la Chine n'a jamais agressé ni envahi aucun pats et au contraire c'était toujours le peuple chinois qui a été opprimé, maltraite, asservi, outragé et humilié par les puissances étrangères et ses droits ont été foulés au pied. Après la fondation de la République populaire de Chine, sa force militaire s'est accrue et renforcée petit à petit, ce qui lui a permis de protéger de protéger et de défendre son peuple pour qu'il ne soit plus jamais malmené et outragé par d'autres. En tant que puissance régionale, la Chine n'a jamais utilisé sa force pour s'en prendre aux faibles ni pour se comporter en despote en obligeant ses voisins à courber la tête pour régler les conflits territoriaux ni pour assurer ses droits et intérêts maritimes. A chaque fois, elle a toujours insisté sur la solution pacifique et c'était ainsi qu'elle a pu régler de manière pacifique les conflits avec la plupart de ses pays voisins. Quant aux Affaires internationaux, parmi les cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU, la Chine est le pays qui a envoyé le plus de forces pour le maintien de la paix et la contribution apportée par la marine chinoise dans la protection des bateaux de commerce contre les attaques des pirates qui infestent le Golfe d'Aden et les eaux territoriales de la Somalie est au vu et au su de tous. Quant à l'Armée populaire de Libération de Chine, elle est devenue la muraille d'acier qui défend et protège la mère patrie et également une force loyale et juste assurant le maintien de la paix et de la stabilité dans toute la région.

Pour pouvoir réajuster leur stratégie militaire, les Etats-Unis invoquent toutes sortes de raisons ainsi que de facteurs restrictifs et effectivement ils ont pu avancer diverses et différentes raisons, mais pour expliquer le renforcement de leur présence militaire dans la région de l'Asie Pacifique en avançant comme raison la modernisation de la puissance militaire chinoise, cette explication est invraisemblable, incroyable, non digne de foi et inacceptable.

Les Etats-Unis de même que la Chine sont deux grands pays qui occupent chacun une place importante dans le monde d'aujourd'hui. La bonne interaction de leur rapport bilatéral répond non seulement aux intérêts fondamentaux des deux pays et des deux peuples, mais concerne en plus la paix, la sécurité, le développement et la prospérité de la région de l'Asie Pacifique et du monde entier. La Chine est en train de déployer ses efforts en vue d'explorer la voie de développement pacifique d'une puissance émergente et nous sommes convaincus que les conflits militaires dus à l'expansion militaire et à l'hégémonisme pratiqués par les grandes puissances traditionnelles pourraient être évités et écartés. A cet effet, il est souhaitable que les Etats-Unis gardent leur bon sens en considérant la Chine et en considérant son armée et ce ne serait qu'ainsi que les deux parties pourraient avancer la main dans la main pour explorer et créer ensemble une nouvelle voie de coexistence pacifique des grandes puissances dans l'ère de la mondialisation.



Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Nouvelles principales du 17 janvier
Sélection du Renminribao du 18 janvier
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?