Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 19.01.2012 08h08
La Russie s'oppose aux nouvelles sanctions contre l'Iran

La Russie pense que de nouvelles sanctions contre Téhéran ne seraient pas favorables à la reprise des négociations sur le programme nucléaire iranien, a déclaré mardi le ministère russe des Affaires étrangères.

Le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Gennadi Gatilov, a déclaré que davantage de sanctions contre l'Iran ne produiraient pas les résultats désirés: la reprise des négociations sur le nucléaire avec le groupe des six.

"Ce que l'Occident propose maintenant, ce sont des sanctions économiques globales, dont un embargo sur le pétrole. La Russie est contre cela", a déclaré M. Gatilov à des journalistes. "Nous pensons que les sanctions ont été épuisées et que nous devons maintenant penser à la manière dont un processus de négociations politiques doit commencer".

Moscou a souligné que toutes frappes militaires contre l'Iran seraient inacceptables, car elles ne feraient que rendre la situation plus extrême.

La Russie n'a par ailleurs pas vu de preuves montrant que le programme nucléaire iranien a des fins militaires, selon M. Gatilov.

Néanmoins, a-t-il ajouté, la dernière décision prise par Téhéran de lancer l'enrichissement d'uranium à 20 % dans son site de Fordu viole les résolutions de l'ONU et de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA).

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Sélection du Renminribao du 18 janvier
Nouvelles principales du 18 janvier
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?