Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 19.01.2012 13h08
La Russie s'oppose à des frappes militaires et des sanctions contre l'Iran

La Russie s'oppose à toute frappe militaire ou des sanctions unilatérales contre l'Iran, a déclaré mercredi Sergueï Lavrov, le ministre russe des Affaires étrangères.

"Je ne veux même pas faire de suppositions quant au moment où un conflit militaire (en Iran) pourrait se produire parce que nous faisons tout dans notre pouvoir pour l'empêcher. La conséquence pourrait être très grave", a déclaré M. Lavrov aux journalistes.

Il a affirmé que Moscou s'oppose à de nouvelles sanctions contre l'Iran, ajoutant que le geste ne va pas faciliter le régime de non-prolifération nucléaire, mais paralyserait l'économie du pays et provoquerait le mécontentement populaire.

"Ces (sanctions) cherchent sérieusement à asphyxier l'économie iranienne et à aggraver les conditions de vie des Iraniens, probablement, dans l'espoir d'attiser le mécontentement", a-t-il dit.

M. Lavrov a exhorté l'Occident à se concentrer sur les négociations avec Téhéran au lieu de sanctions ou de frappes militaires contre l'Iran.

Suite à un rapport de l'Agence internationale de l'énergie atomique sur le programme nucléaire iranien en novembre, les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et le Canada ont annoncé de nouvelles sanctions contre Téhéran et travaillent à imposer un embargo sur les exportations de brut iranien.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Sélection du Renminribao du 19 janvier
Nouvelles principales du 18 janvier
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?