Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 27.01.2012 10h19
Nucléaire : Paris, Berlin et Londres affichent leur "unité" pour appliquer les sanctions contre l'Iran

La France, l'Allemagne et le Royaume-Uni ont affirmé lundi leur "unité" pour mettre en application les sanctions contre l'Iran, accusé de développer l'arme nucléaire.

Dans une déclaration commune, le président français Nicolas Sarkozy, la chancelière allemande Angela Merkel et le Premier ministre britannique David Cameron ont demandé aux dirigeants iraniens de "suspendre immédiatement leurs activités nucléaires sensibles et de se conformer totalement à leurs obligations internationales".

"Tant que l'Iran ne sera pas revenu à la table des négociations, nous resterons unis pour appliquer des mesures fortes qui compromettent la capacité du régime à financer son programme nucléaire et qui montrent ce qu'il en coûte d'emprunter une voie qui menace notre paix et notre sécurité à tous", ont souligné les trois dirigeants européens.

L'Union européenne (UE) a arrêté lundi une série de sanctions sans précédent contre l'Iran, notamment une interdiction totale des exportations de pétrole iranien.

"Jusqu'à présent, l'Iran n'a pas respecté ses obligations internationales, il exporte déjà la violence et menace l'ensemble de sa région", ont affirmé les trois dirigeants.

"Nous n'accepterons pas que l'Iran se dote de l'arme nucléaire", ont-ils martelé.

"La porte est ouverte si l'Iran accepte de s'engager sérieusement dans des négociations de fond sur son programme nucléaire", ont-ils ajouté.

Dans un nouveau rapport publié en novembre dernier, l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) avait accusé l'Iran de poursuivre sa fabrication de l'arme atomique. En réaction, la République islamique a dénonçé une "erreur historique", tout en affirmant qu'elle "n'abandonnera jamais ses droits légitimes".

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Nouvelles principales du 21 janvier
Sélection du Renminribao du 21 janvier
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?