Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 27.01.2012 14h08
Fonctionnement sûr en 2011 des réacteurs suisses en 2011

Les installations nucléaires suisses ont connu un fonctionnement sûr en 2011. Aucun des cinq réacteurs n'a subi d'arrêt automatique, a annoncé mardi l'Inspection fédérale de la sécurité nucléaire suisse (IFSN).

" L'instance de surveillance considère que 2011 a été une bonne année sur le plan de la sécurité des installations nucléaires suisse", a affirmé Hans Wanner, directeur de l'IFSN. Il a ajouté qu"en 2011, les installations nucléaires suisses n'ont connu aucun incident susceptible de porter atteinte à la sécurité de la population".

En Suisse, les centrales nucléaires (Beznau 1 et 2, Gösgen, Leibstadt et Mühleberg) ainsi que les installations nucléaires de l'Institut Paul Scherrer (IPS), le Centre de stockage intermédiaire de Würenlingen (ZWILAG), les réacteurs de recherche de l'EPFL et de l'Université de Bâle ont connu un fonctionnement sûr en 2011.

En 2011, seul un des 31 événements notifiés dans les centrales nucléaires suisses a été classé au niveau 1 de l'échelle internationale de classement des événements nucléaires INES, qui va de 0 à 7. Il a concerné une obstruction potentielle de la prise d'eau du système d'urgence en cas de crue extrême dans la centrale nucléaire de Mühleberg. L'exploitant de la centrale nucléaire BKW- FMB a donc dû procéder à l'arrêt et au rééquipement de l'installation avant la date de révisions prévue.

Suite aux événements de Fukushima, l'IFSN a exigé des études et contrôles supplémentaires. L'IFSN a conclu de premières analyses que, sur la base des conclusions actuelles sur Fukushima, la population suisse ne courrait pas de danger immédiat et qu'aucune des centrales nucléaires ne devait être arrêtée par précaution.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Prochaine visite en Chine de Mme Merkel
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?