Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 28.02.2012 08h20
Séoul et Washington lancent des exercices militaires conjoints malgré les avertissements de Pyongyang

Les forces armées sud-coréennes et américaines ont entamé lundi leurs exercices militaires conjoints annuels, en dépit de la dernière mise en garde de la République populaire démocratique de Corée (RPDC) qui s'est déclarée "totalement prête à mener une guerre".

Ces exercices conjoints, baptisés "Key Resolve", qui se dérouleront du 27 février au 9 mars, rassemblent 200 000 militaires sud-coréens et 2 100 éléments de l'armée américaine pour des manoeuvres basées sur divers scénarios simulant des menaces contre la Corée du Sud.

La RPDC demeure techniquement en état de guerre avec la Corée du Sud. La guerre civile de 1950-1953 ne s'est en effet terminée que par une trêve. Pyongyang a régulièrement dénoncé les manoeuvres menées par les alliés comme étant une préparation en vue d'une invasion du nord.

"L'armée et le peuple de la RPDC sont totalement prêts à mener une guerre contre eux", a déclaré lundi la KCNA, l'agence de presse officielle de Pyongyang.

"Les bellicistes seront détruits par le feu qu'ils ont allumé, s'ils ont l'imprudence de sous-estimer la forte détermination des Coréens à défendre la paix", a martelé l'agence KCNA.

De son côté, le commandement des forces conjointes de la Corée du Sud et des Etats-Unis a déclaré concernant "Key Resolve" qu'il s'agissait de manoeuvres "de routine et de nature défensive".

Les alliés vont également procéder entre le 1er mars et le 30 avril à des exercices d'entraînement de terrain, baptisés "Foal Eagle", auxquels participeront les marines et les armées de terre et de l'air des deux pays.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Sélection du Renminribao du 27 février
Principales Nouvelles du 24 février
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?