Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 29.02.2012 08h13
Syrie : Paris considère le CNS comme un "interlocuteur légitime"

La France a réaffirmé lundi sa position de considérer le Conseil national syrien (CNS) comme un " interlocuteur légitime".

"Le Groupe des amis de la Syrie a reconnu le CNS comme +un représentant légitime+ des Syriens aspirant à un changement démocratique pacifique", a déclaré le porte-parole adjoint du ministère français des Affaires étrangères, Romain Nadal, lors d'un point presse régulier à Paris.

Le ministre français des Affaires étrangères, Alain Juppé, avait déclaré vendredi dernier à Tunis qu'il considérait le CNS comme "l'interlocuteur légitime" de la communauté internationale, sans toutefois s'engager pour une reconnaissance officielle.

"Nous encourageons toutes les composantes de l'opposition, qui est multiple, à se rassembler autour du Conseil national syrien", a lancé M. Nadal, en réponse à une question sur la création d'une structure concurrente au CNS.

Plusieurs membres du CNS ont annoncé dimanche la création d'un organisme concurrent, nommé le Groupe patriotique syrien, au sein de l'opposition au régime de Bachar al-Assad.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Sélection du Renminribao du 28 février
Principales nouvelles du 28 février
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?