Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 01.03.2012 08h24
La Biélorussie congédie les diplomates européens et polonais en réponse aux sanctions de l'UE

Minsk a demandé aux ambassadeurs de l'Union européenne (UE) et de Pologne de quitter le pays, en réponse aux nouvelles sanctions adoptées par l'UE, a déclaré mardi le ministère biélorusse des Affaires étrangères.

Le porte-parole du ministère, Andreï Savinikh, a confirmé que la Biélorussie avait également rappelé ses ambassadeurs de Bruxelles et de Varsovie.

« Cette décision du Conseil de l'UE montre que l'UE adhère à une politique de pression ouverte. Nous avons expliqué de manière répétée et à différents niveaux que cette politique n'offrait aucune promesse », a déclaré M. Savinikh, ajoutant que la Biélorussie répondrait aux sanctions de l'UE par un interdit sur les responsables européens qui ont contribué à ces restrictions.

Le porte-parole a souligné que ces mesures visaient à informer les dirigeants de l'UE et de Pologne de la position ferme de Minsk, qui juge les pressions et les sanctions « inacceptables ».

« Si la pression sur la République de Biélorussie se poursuit, d'autres mesures seront prises pour protéger nos intérêts », a déclaré M. Savinikh.

Cette annonce de Minsk survient un jour après l'adoption par le Conseil de l'UE de nouvelles sanctions contre ce pays. Ces sanctions, qui comprennent des interdictions de voyage sur 21 juges et hauts responsables policiers, concernent officiellement des individus « responsables de graves violations de droits de l'Homme ou de répression de la société civile et de l'opposition démocratique ».

La Pologne, voisine de la Biélorussie, est perçue comme jouant un rôle actif dans cette politique de l'UE envers Minsk.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Sélection du Renminribao du 29 février
Principales nouvelles du 29 février
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?
Faire de plus grands efforts pour pouvoir parvenir au niveau mondial des classes moyennes