Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 01.03.2012 13h13
La RPDC accepte de suspendre ses activités nucléaires

La République populaire démocratique de Corée (RPDC) a annoncé mercredi qu'elle a allait mettre un terme aux essais nucléaires, lancements de missiles à longue portée et activités d'enrichissement d'uranium à Nyongbyon, et autoriser l'AIEA à surveiller le moratoire sur l'enrichissement d'uranium, tandis que des dialogues fructueux continuent, a déclaré à la KCNA un porte-parole du ministère des Affaires étrangères.

Cette décision, annoncée par un porte-parole du ministère des Affaires étrangères, a été prise suite aux négociations entre la RPDC et les Etats-Unis la semaine dernière.

A Washington, le département d'Etat américain a également confirmé mercredi que la RPDC avait accepté la suspension de ses activités nucléaires.

"Pour améliorer l'atmosphère du dialogue et montrer son engagement vis-à-vis de la dénucléarisation, la RPDC a accepté d'appliquer un moratoire sur les lancements de missiles longue- portée, les essais nucléaires et les activités nucléaires à Nyongbyon, y compris les activités d'enrichissement d'uranium", a déclaré la porte-parole du département d'Etat, Victoria Nuland, dans un communiqué.

Elle a ajouté que la RPDC avait également accepté le retour des inspecteurs de l'ONU "pour vérifier et surveiller le moratoire sur les activités d'enrichissement d'uranium à Nyongbyon et confirmer le démantèlement du réacteur 5-MW et des installations associées".

Malgré de "profondes inquiétudes" concernant le comportement de la RPDC, Mme Nuland a déclaré que l'annonce reflétait "des progrès importants, bien que limités".

Elle a ajouté que les Etats-Unis avaient accepté de rencontrer la Corée du Nord pour finaliser les détails pour poursuivre l'aide alimentaire américaine, qui consiste en "24000 tonnes métriques d'assistance nutritionnelle".

Des délégations nord-coréennes et américaines s'étaient rencontrées les 23 et 24 février à Beijing pour le troisième cycle des négociations de haut-niveau entre les deux pays.

La RPDC et les Etats-Unis ont affirmé qu'il était dans leur intérêt d'assurer la paix et la stabilité dans la péninsule coréenne, d'améliorer les relations entre la RPDC et les Etats- Unis, et de faire avancer la dénucléarisation par le dialogue et les négociations.

Les deux pays ont réaffirmé leurs engagements vis-à-vis de la Déclaration conjointe du 19 septembre et ont reconnu que l'Accord d'armistice de 1953 était "la pierre angulaire de la paix et de la stabilité" dans la péninsule coréenne avant la signature d'un traité de paix.

Ils ont également accepté de prendre des mesures pour améliorer la confiance et les relations entre la RPDC et les Etats-Unis, a déclaré le porte-parole de la RPDC.

"Les Etats-Unis ont souligné que les sanctions contre la RPDC ne visent pas les civils, donc les moyens de subsistance de la population", a expliqué le porte-parole.

"Une fois la reprise des négociations à six, la priorité sera donnée à la discussion des problèmes concernant la levée des sanctions sur la RPDC et la fourniture de réacteurs à eau légère.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Principales nouvelles du 1er mars
Sélection du Renminribao du 29 février
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?
Faire de plus grands efforts pour pouvoir parvenir au niveau mondial des classes moyennes