Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 01.03.2012 13h14
Automobile : PSA Peugeot Citroën et GM créent une Alliance stratégique mondiale (PAPIER GENERAL)

Les géants d'automobiles français PSA Peugeot Citroën et américain General Motors (GM) ont annoncé mercredi la création d'une alliance stratégique mondiale pour relever leur rentabilité et compétitivité en Europe.

Conformément à un accord, GM entrera dans le capital à hauteur de 7%, devenant ainsi le deuxième actionnaire de PSA Peugeot Citroën derrière le groupe familial Peugeot, mais cette participation financière ne concerne pas la gouvernance, ont indiqué les deux groupes dans un communiqué.

L'alliance entre les deux groupes "repose sur deux piliers principaux : le partage de plates-formes de véhicules, de composants et de modules et la création d'une joint-venture d'achat à l'échelle mondiale", précise le communiqué, ajoutant que chacune des deux entreprises continuera à commercialiser ses voitures de façon indépendante et concurrentielle.

Les deux constructeurs partageront également "certaines plates- formes, modules et composants sur une base mondiale" pour faire jouer un effet volume, réduire les coûts liés au développement de nouvelles technologies et aux émissions de CO2, ainsi que pour gagner en efficacité, précise le communiqué.

En première phase, ils se concentreront sur les véhicules particuliers de petite et moyenne taille, les monospaces et les crossovers. Par la suite, ils prévoient également de développer conjointement une nouvelle plateforme pour les véhicules à faibles émissions de CO2. Les premiers véhicules issus d'une plate-forme commune seront commercialisés à partir de 2016.

"Cet accord permettra à PSA Peugeot Citroën et GM d'opérer sous la forme d'une seule et même structure d'achat à l'échelle mondiale", indique le communiqué.

Par ailleurs, GM souhaite établir une coopération stratégique et commerciale avec Gefco, filiale de PSA Peugeot Citroën, laquelle assurerait sa logistique en Europe et en Russie.

Cette alliance sera dirigée par un comité de pilotage global qui regroupera, à parité, des dirigeants des deux sociétés, mais sa mise en oeuvre attend encore une approbation de certaines autorités de concurrence.

Le montant total des synergies attendues de l'alliance s'élève à environ deux milliards de dollars par an d'ici cinq ans, ajoute le communiqué.

"Ce partenariat constitue pour nos deux entreprises une formidable opportunité", a commenté le PDG de GM Dan Akerson.

Pour Philippe Varin, président du directoire de PSA Peugeot Citroën, l'entreprise française "est mobilisée pour tirer rapidement le plein bénéfice de cette alliance".

Cependant, des analystes ont averti qu'un rapprochement GM-PSA ne règle pas tout dans un contexte que la concurrence se renforce dans le marché automobile européen qui ne cesse pas de se contracter ces dernières années.

L'américain GM, numéro un du marché automobile mondial, a obtenu d'excellents résultats en 2011, affichant un bénéfice net de 7,6 milliards de dollars. Toutefois, sa filiale allemande Opel a accusé une perte nette de 747 millions de dollars, l'an dernier.

PSA Peugeot Citroën avait dévoilé mi-février des résultats financiers 2011 "très décevants", accusant une perte opérationnelle de 92 millions d'euros en 2011, en raison d'une contraction du marché européen.

PSA et Opel, qui représentent à elles deux 20% des immatriculations du marché européen, sont déjà victimes de la guerre des prix qui sévit dans le secteur automobile en Europe.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Principales nouvelles du 1er mars
Sélection du Renminribao du 29 février
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?
Faire de plus grands efforts pour pouvoir parvenir au niveau mondial des classes moyennes