Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 01.03.2012 13h19
L'Iran dément toute activité nucléaire sur le site militaire de Parchine

Le directeur de l'Organisation iranienne de l'énergie atomique (OIEA), Fereidoon Abbasi, a démenti mercredi les affirmations selon lesquelles l'Iran mènerait des activités nucléaires sur son site militaire de Parchine.

Aucune activité nucléaire n'a été menée jusqu'à présent sur la base iranienne de Parchine, a rapporté l'agence de presse étatique IRNA citant M. Abbasi.

Interrogé sur la requête de l'Agence internationale de l' énergie atomique (AIEA) de visiter le site de Parchine, M. Abbasi a déclaré que son agence n'avait que l'obligation de montrer les sites soumis à la supervision de l'AIEA, rapporte IRNA.

« Nous ne montrerons que les lieux que l'OIEA a annoncés et qui sont sous la supervision de l'AIEA, sauf décision contraire des responsables (iraniens) », cite IRNA.

Un rapport confidentiel de l'agence de surveillance nucléaire de l'ONU a indiqué vendredi que la République islamique avait accéléré la production d'uranium enrichi à un niveau élevé au cours des derniers mois, soulevant des inquiétudes sur la possibilité que le programme nucléaire iranien atteigne une capacité d'enrichissement permettant la fabrication d'armes atomiques.

Ce rapport indique également que l'Iran a refusé de coopérer avec la délégation de haut niveau de l'AIEA qui a visité Téhéran à deux reprises récemment.

Aucun accord n'a été trouvé avec l'Iran sur le dossier nucléaire de ce pays lors de la récente visite de l'équipe de l' AIEA à Téhéran, a déclaré la semaine dernière le directeur de cette agence, Yukiya Amano.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Principales nouvelles du 1er mars
Sélection du Renminribao du 29 février
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?
Faire de plus grands efforts pour pouvoir parvenir au niveau mondial des classes moyennes