Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 09.03.2012 09h16
Des délégations arabes en visite à Jérusalem à l'invitation de M. Abbas

Plusieurs délégations officielles arabes devraient visiter prochainement Jérusalem-est et les territoires palestiniens à l'invitation du président palestinien Mahmoud Abbas, a déclaré mercredi le bureau de M. Abbas à Ramallah.

Lorsque M. Abbas a assisté à la Conférence internationale sur Jérusalem au Qatar en fin février, il a invité plusieurs délégations de représentants arabes et musulmans à visiter la partie est, occupée, de la ville sainte, ainsi que les territoires palestiniens.

Le porte-parole de la présidence palestinienne Nabil Abou Roudeinah a déclaré dans un communiqué publié par l'agence de presse étatique Wafa que les délégations arabes attendues en visite à Jérusalem viendront de Tunisie, de Bahreïn, de Jordanie et d'autres pays.

« Ces délégations visiteront la ville sainte et les territoires palestiniens pour soutenir et aider les Palestiniens, et principalement les habitants de Jérusalem. Cette visite a pour but de montrer que cette partie occupée de la ville est arabe », a dit M. Roudeinah.

Le haut responsable palestinien n'a pas indiqué si une date précise était prévue pour la visite de ces délégations à Jérusalem. Cependant, une source palestinienne bien informée a déclaré à Xinhua que ces visites seraient prochainement décidées et coordonnées.

M. Abbas a déclaré à la conférence de Doha que « rendre visite au prisonnier ne signifie pas que l'on reconnaît son geôlier », en référence au fait que de nombreuses délégations arabes et musulmanes s'abstiennent de visiter Jérusalem parce que la ville est occupée par Israël.

Les pays arabes, à l'exception de la Jordanie et de l'Égypte, refusent toujours de reconnaître Israël et refusent d'ouvrir des relations diplomatiques avec Israël. La communauté internationale ne reconnaît pas Jérusalem comme la capitale d'Israël.

Les Palestiniens souhaitent que la partie est de cette ville devienne la capitale de leur futur État palestinien, tandis qu' Israël affirme que Jérusalem est la capitale indivisible et éternelle de l'État hébreu.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Sélection du Renminribao du 8 mars
Principales nouvelles du 8 mars
La Chine vote contre un prétexte pour la guerre
Même Poutine, mêmes vieilles politiques ?
Le rééquilibrage des relations extérieures de la Russie