Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 15.03.2012 08h16
La Russie et la RPDC appellent à une meilleure coordination sur la dénucléarisation de la péninsule coréenne

Les diplomates de la Russie et de la République populaire démocratique de Corée (RPDC) ont appelé mercredi à une coordination plus rapprochée sur la dénucléarisation de la péninsule coréenne.

D'après le communiqué du ministère russe des Affaires étrangères, le premier vice-ministre des Affaires étrangères, Andreï Denisov, a rencontré Ri Yong Ho, vice-ministre des Affaires étrangères de la RPDC et représentant de Pyongyang aux négociations à six, à Moscou.

"Les parties ont échangé leurs points de vue sur les moyens de résoudre la question nucléaire dans la péninsule coréenne et ont appelé à une coordination plus rapprochée des efforts à cet égard", a déclaré le ministère.

Les deux parties ont également discuté des relations bilatérales et ont accepté d'intensifier leur coopération pratique, y compris au niveau de la construction d'un gazoduc reliant la Russie à la Corée du Sud, via la RPDC, selon le ministère.

Les négociations à six impliquant la RPDC, la Corée du Sud, les Etats-Unis, la Chine, le Japon et la Russie ont été lancées en 2003 mais sont tombées dans une impasse en décembre 2008. La RPDC a quitté les négociations en avril 2009.

Après des négociations à Beijing à la fin du mois de février, Pyongyang a annoncé la suspension de ses essais nucléaires, de ses lancements de missiles de longue portée et de son activité d'enrichissement d'uranium à Nyongbyon, alors que Washington, en échange, a accepté d'envoyer 240 000 tonnes métriques d'aides alimentaires à la RPDC.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Principales nouvelles du 14 mars
Sélection du Renminribao du 14 mars
Le recours américain devant l'OMC contre les quotas de la Chine sur les terres rares pourrait aggraver la situation
Des sessions pas comme les autres
Les dépenses militaires de l'Asie