Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 22.03.2012 10h06
Le Japon va déployer des intercepteurs de missiles balistiques avant le lancement d'un satellite de la RPDC

Le Japon envisage de déployer des intercepteurs de missiles balistiques sur les îles d'Okinawa et d'Ishigaki, dans le sud du pays, avant le lancement d'un satellite de la République populaire démocratique de Corée (RPDC), a fait savoir un haut responsable de la défense, cité par les médias locaux.

Le déploiement de ces intercepteurs de missiles ballistiques a pour but de faire face à une éventuelle chute du satellite de la RPDC sur le territoire japonais, selon le responsable.

Shu Watanabe, vice-ministre japonais de la Défense, a rendu public les emplacements où les missiles Patriot-3 seront lancés, lors d'un discours prononcé dans une école de la Force d'Auto-Défense maritime à Etajima, dans la préfecture d'Hiroshima.

De plus, le ministère japonais de la Défense est en train d'effectuer des arrangements afin de déployer des destroyers Aegis en mer de Chine orientale et en mer du Japon pour défendre la capitale japonaise, selon des sources ministèrielles.

La RPDC a annoncé le 16 mars qu'elle allait lancer à la mi-avril un satellite d'observation terrestre, le Kwangmyongsong-3, en utilisant une fusée à longue portée, à l'occasion du 100e anniversaire de son ancien dirigeant Kim Il Sung.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Principales nouvelles du 21 mars
L'« aurore » a-t-elle fait son apparition en Libye ?
La politique extérieure de la Chine : pas plus qu'elle ne peut assumer
Le recours américain devant l'OMC contre les quotas de la Chine sur les terres rares pourrait aggraver la situation