Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 22.03.2012 10h28
France-Tuerie: le tueur à scooter revendique le meurtre de sept personnes à Toulouse et Montauban

Mohamed Merah, assiégé par le Raid, unité d'élite anti-terroriste dans un immeuble à Toulouse a revendiqué mercredi ses actes de tuerie qui ont fait sept morts à Toulouse et à Montauban, lors de ses conversations avec les policiers, a dit le procureur de Paris François Molins.

Lors d'une conférence de presse tenue à Toulouse, le procureur de Paris a indiqué qu' "Il n'a pas de regret, si ce n'est de n'avoir pas eu le temps de faire plus de victimes et il se vante (. ..) d'avoir mis la France à genoux".

Mohamed Merah, un Français de 24 ans d'origine algérienne qui affirme appartenir à Al-Qaïda, a échangé à plusieurs reprises des coups de feu avec les policiers du Raid, qui le cerne depuis près de 17 heures, l'opération ayant commencé peu après 03h00 mercredi.

Selon M. Molins, le présumé tueur a revendiqué le meurtre d'un rabbin et de trois enfants dans l'école juive de Toulouse lundi dernier et ceux de trois militaires la semaine précédente à Montauban pour "venger la mort de Palestiniens dans le conflit avec Israël et de punir la France pour avoir envoyé des troupes en Afghanistan".

Le procureur a dit que l'homme avait déclaré aux négociateurs de la police qu'il envisageait de se rendre. "Il a déclaré vouloir se rendre (...) dans l'après-midi ou la soirée, maintenant c'est plutôt en fin de soirée", a ajouté le procureur.

Le président français Nicolas Sarkozy s'est rendu à Montauban pour rendre hommage aux trois militaires tués par le tireur à scooter. le chef de l'Etat français a indiqué, lors de la cérémonie de mémoire pour ces trois militaires du 17ème régiment de génie parachutiste, que "ce n'était pas la mort des champs de bataille mais une exécution terroriste".

"Ces crimes ne demeureront pas impunis", a-t-il dit avant de souligner qu'il fallait d'éviter l'"amalgame" et la "vengeance".

Le ministre français de la Défense Gérard Longuet a indiqué, sur la chaîne BFM à Paris, que "nous voulons l'avoir vivant pour le juger". L'opération est toujours en cours et "elle peut durer la nuit," a ajouté M. Longuet.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Principales nouvelles du 21 mars
L'« aurore » a-t-elle fait son apparition en Libye ?
La politique extérieure de la Chine : pas plus qu'elle ne peut assumer
Le recours américain devant l'OMC contre les quotas de la Chine sur les terres rares pourrait aggraver la situation