Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 23.03.2012 08h49
France/Toulouse : le tueur en série présumé retrouvé mort lors du raid de la police (PAPIER GENERAL)

L'auteur présumé d'une tuerie en série dans le sud-ouest de la France, Mohamed Merah, a été retrouvé mort jeudi en fin de matinée à Toulouse (sud-ouest de la France) lors d'un raid déclenché par les policiers, a déclaré le ministre français de l'Intérieur, Claude Guéant.

Ayant résisté aux policiers en opération, Mohamed Merah a sauté par la fenêtre de son appartement, mais il a continué à tirer avec une arme dans la main, a précisé M. Guéant à la presse, suite à la fin de l'opération policière.

Mohamed Merah a été ensuite "retrouvé mort au sol" par les policiers, a indiqué M. Guéant, rappelant que Mohamed Merah avait refusé de se rendre à la police qui le tranchait dans un appartement d'un quartier résidentiel à Toulouse depuis plus de 30 heures.

Selon le ministre français, les policiers ont envoyé trois grenades dans l'appartement que le suspect occupait, sans provoquer aucune réaction. Les policiers sont entrés ensuite par la porte et les fenêtres qui ont été enlevées. Des moyens techniques de vidéo ont été introduits pour inspecter les différentes pièces de l'appartement.

Mohamed Merah est sorti de la salle de bain au moment où l'inspection de la salle de bain. Il a puis ouvert le feu avec une extrême violence. Les policiers y ont riposté et les snipers ont tenté de le neutraliser, a poursuivi M. Guéant devant les télévisions françaises, qui ont retransmis en direct l'intervention de la police.

"Mohamed Merah a sauté par la fenêtre avec une arme à la main, en continuant à tirer. Il a été retrouvé mort au sol", a dit M. Guéant, sans préciser s'il avait été abattu par les policiers.

Selon la police, les échanges de tirs ont duré environ cinq minutes, après que la police eut lancé une intervention pour interpeller le suspect de sept meurtres.

Deux policiers avaient été blessés, "l'un au pied, l'autre est sans doute choqué", a confirmé le ministre français.

Lors d'un échange avec des négociateurs de la police, Mohamed Merah avait revendiqué le meurtre de trois enfants et un père juifs devant l'école Ozar Hatorah à Toulouse, et celui de trois militaires à Montauban la semaine dernière.

Faute d'avoir trouvé pour cible un soldat, le suspect a ensuite décidé de tuer froidement trois enfants et un père juifs lundi à Toulouse, selon M. Guéant. Mohamed Merah avait projeté de commettre de nouveaux meurtres, souhaitant tuer un soldat dès mercredi, puis deux policiers de Toulouse, a rapporté le procureur de Paris François Molins, cité par le quotidien français cité par Le Figaro.

Le jeune Français d'origine algérienne, âgé de 23 ans, est né à Toulouse, où il résidait et travaillait dans un garage automobile comme carrossier.

Ce suspect a affirmé avoir été formé par le réseau terroriste Al-Qaïda, en avouant vouloir mis "la France à genoux" et avoir "toujours agi seul". Il a justifié ses actes par sa "sympathie" pour le sort des Palestiniens, et son opposition à l'engagement militaire de la France en Afghanistan et à l'interdiction du port du voile intégral en Hexagone.

La présidente du Front national (parti d'extrême-droite français), Marine Le Pen, a accusé les services de renseignements français de ne pas faire attention à ce suspect engagé dans le radicalisme islamiste.

Sur la radio Europe 1, le ministre français des Affaires étrangères, Alain Juppé, a reconnu une "éventuelle faille" des services de renseignements.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Principales nouvelles du 22 mars
L'« aurore » a-t-elle fait son apparition en Libye ?
La politique extérieure de la Chine : pas plus qu'elle ne peut assumer
Le recours américain devant l'OMC contre les quotas de la Chine sur les terres rares pourrait aggraver la situation