Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 25.03.2012 10h48
Le drame de Toulouse révèle les contradictions profondes de la société française
Claude Géant

Les téléspectateurs ont regardé en direct la mort de Mohamed Merah, assassin d'enfants juifs et de soldats musulmans. Cette attaque terroriste a eu lieu à peine un mois avant l'élection présidentielle française.

Le conflit israélo-palestinien entre en France

Selon un reportage des médias français, Mohamed Merah était allé en Afghanistan pour suivre une formation d'Al-Qaida. Actuellement, les services français de renseignement ont une liste de quelques centaines de personnes qui ont reçu une formation d'Al-Qaida en Afghanistan, dont 15 suspects terroristes comme Mohamed Merah. Cela a une relation étroite avec l'exclusion des musulmans depuis toujours en France et la montée en puissance de l'extrême droite du Front national. Dans cette élection présidentielle, afin de gagner les électeurs de l'extrême droite, Nicolas Sarkozy a modifié sa position vers la droite. Simultanément, depuis l'arrivée au pouvoir de Sarkozy, la diplomatie pro-israélienne de la France au Moyen-Orient a provoqué des mécontentements des descendants arabes en France. Selon les experts, la France court le risque de voir le conflit israélo-palestinien entrer chez elle.

Mohamed Merah avait-il des complices ? A-t-il a une relation avec Al-Qaida ? Où a-t-il acquis des capitaux et des armes ? Comment est-il devenu terroriste ? Toutes ces questions n'auront peut-être jamais de réponse.

La diplomatie pro-israélienne aggrave les contradictions

On voit à travers cette affaire qu'au sein de la société française, les tensions religieuses restent très vives. Ce problème interne est également influencé par la diplomatie de France. Pour ces raisons internes et externes, ainsi que la crise économique, des millions de musulmans habitant en France se trouvent plus ou moins dans une situation d'exclusion. Depuis quelques années, la France a participé à plusieurs actions armées contre les pays musulmans, ce qui lui a fait perdre le « dividende diplomatique » gagné par Jacques Chirac grâce à son opposition à la guerre en Irak. Cela a également aggravé les conflits entre les divers groupes ethniques et religions en France.

Après ce drame, les représentants des Juifs et des Musulmans de France ont été reçus par le président qui a présenté ses condoléances aux victimes et condamné sévèrement l'action de Mohamed Merah. Mais cette « union » ne peut pas cacher les contradictions complexes et la désharmonie entre le judaïsme, le christianisme et l'islam. Durant la campagne présidentielle, Marine Le Pen, candidate du Front national a lancé un débat sur la présence « cachée » de la viande halal en France, ce qui a suscité une vive controverse. Tandis que la tolérance du parti au pouvoir à ce sujet a agacé un certain nombre d'extrémistes islamiques en France.

Enfin, il faut parler de la politique mise en place par Sarkozy de lutte contre l'immigration. Claude Géant, ministre français de l'Intérieur qui a commandé l'attaque contre Mohamed Merah, a écorné sa réputation à cause de son exécution sincère de la politique de Sarkozy contre les immigrants. Mohamed Merah est un Français d'origine algérienne. La colonisation française en Algérie a laissé des problèmes jusqu'à aujourd'hui. Les descendants algériens habitant en France, même après deux ou trois générations, sont encore mécontents du rejet qu'ils perçoivent dans la société française. A l'apparition de l'équipe de France de football à Marseille dont l'équipe est composée principalement de joueurs d'origine arabe, l'hymne national a été hué. Il est impossible de savoir s'il y a une relation entre les intentions de Mohamed Merah et cette affaire. Mais il existe peut-être une cause logique selon la déduction raisonnable.

Mohamed Merah

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Sélection du Renminribao du 23 mars
Principales nouvelles du 23 mars
L'« aurore » a-t-elle fait son apparition en Libye ?
La politique extérieure de la Chine : pas plus qu'elle ne peut assumer
Le recours américain devant l'OMC contre les quotas de la Chine sur les terres rares pourrait aggraver la situation