Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 27.03.2012 08h11
La Corée du Sud pourra intercepter la fusée de la RPDC en cas de violation du territoire national (ministère de la Défense)

La Corée du Sud pourra intercepter la fusée porteuse que la République populaire démocratique de Corée (RPDC) prévoit de lancer en avril si elle traverse le territoire sud-coréen, a annoncé lundi le ministère sud-coréen de la Défense.

"Nous préparons des mesures pour suivre la trajectoire du missile et l'abattre s'il dévie de sa course", a déclaré lors d'un point de presse un porte-parole du ministère, qui a qualifié le tir prévu par Pyongyang d'"acte téméraire de provocation".

La Corée du Sud et les Etats-Unis surveillent de près les activités militaires de la RPDC, a ajouté le porte-parole.

Plus tôt ce mois-ci, la RPDC a annoncé son intention de lancer un satellite à l'aide d'une fusée porteuse à la mi-avril.

La RPDC a affirmé que son lancement "respecterait strictement les réglementations internationales" et accuse les pays opposés à son projet de continuer à mener une politique hostile à son égard. De leurs côtés, Séoul et Washington voient dans ce lancement un projet visant à tester un missile à longue portée susceptible d'être porteur d'armes nucléaires.

Selon des reportages, le Japon, lui aussi, envisage d'intercepter la fusée de Pyongyang si elle traverse le territoire japonais.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Principales nouvelles du 26 mars
Sélection du Renminribao du 26 mars
Tuerie en série en France : un cas grave qui donne matière à de profondes réflexions
Crise iranienne : la politique « deux poids deux mesures » des Etats-Unis
Regards sur le futur ralentissement économique de la Chine