Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 29.03.2012 08h48
La Russie préoccupée par l'expédition d'armes américaines à la Géorgie

La Russie a exprimé mardi sa préoccupation sur l'approvisionnement en armes des États-Unis aux troupes géorgiennes en Afghanistan.

« Nous croyons qu'il est important que les armes utilisées par les troupes géorgiennes en Afghanistan ne devraient pas être fournies à la Géorgie», a déclaré mardi Alexander Lukashevich, le porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères.

Selon le porte-parole, les autorités géorgiennes pourraient utiliser ces armes contre des citoyens russes comme c'est fut le cas en août 2008.

Entre temps, Moscou a également mis en garde contre toute coopération avec Tbilissi, disant que cela pourrait avoir de « graves conséquences » pour la paix et la sécurité dans la région du Caucase.

« La Russie a attiré l'attention du Département d'État américain à de nombreuses reprises sur les visites fréquentes de navires de guerre américains dans les ports géorgiens, y compris les navires de guerre équipés de systèmes de combat Aegis », a souligné Lukashevich.

Peu importe les explications, les dirigeants géorgiens considèrent ces visites comme un encouragement de ses aspirations de vengeance, a ajouté le porte-parole.

L'année dernière, l'ambassade américaine à Moscou a annoncé que Washington a prévu de fournir l'armement et des véhicules armés à des unités géorgiennes dans la Force internationale d' assistance a la sécurité (Isaf) en Afghanistan.

Actuellement, environ 940 soldats géorgiens participent à la mission de l'Isaf dans la province afghane de Helmand.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Tuerie en série en France : un cas grave qui donne matière à de profondes réflexions
Crise iranienne : la politique « deux poids deux mesures » des Etats-Unis
Regards sur le futur ralentissement économique de la Chine