Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 29.03.2012 08h54
Suisse: lutte contre le crime organisé et la corruption internationale

Le gouvernement suisse (Conseil fédéral) a approuvé mercredi la définition des priorités stratégiques en matière pénale du pays pour les années 2012-2015, en mettant l'accent sur la lutte contre les organisations criminelles en provenance du sud et du sud-est de l'Europe et contre la criminalité économique liée à des cas de corruption internationale.

Le gouvernement suisse a affirmé que la définition des priorités en matière pénale se fonde sur l'appréciation actuelle de la menace. Elle permet aux autorités de poursuite pénale de la Suisse d'attribuer plus facilement des ressources policières aux procédures fédérales en cours.

Depuis la première définition de la stratégie en matière pénale de juillet 2007, la menace n'a pas connu de changement fondamental qui aurait exigé de s'éloigner des principes et des priorités approuvés par le gouvernement suisse.

Concernant la criminalité d'ordre idéologique, le terrorisme international constitue toujours la principale menace. Le crime organisé et la criminalité économique restent considérés comme des pôles prioritaires en matière d'infractions relevant de la grande criminalité menée à but lucratif, a indiqué le gouvernement suisse.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Tuerie en série en France : un cas grave qui donne matière à de profondes réflexions
Crise iranienne : la politique « deux poids deux mesures » des Etats-Unis
Regards sur le futur ralentissement économique de la Chine