Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 29.03.2012 16h27
Rien de nouveau sur la Syrie au sommet de Bagdad : ministre irakien des AE

Le ministre irakien des Affaires étrangères Hoshyar Zebari a déclaré mercredi que le Sommet arabe de Bagdad publierait une résolution sur la crise syrienne, mais que celle-ci ne comprendrait « rien de nouveau », si ce n'est un soutien aux efforts internationaux pour mettre fin à la crise.

« Il n'y a pas de nouvelle initiative (de ce sommet) sur la question syrienne, mais il y a un projet de résolution qui doit réunir les positions arabes et internationales », a déclaré M. Zebari lors d'une conférence de presse à Bagdad, indiquant que cette initiative arabe soutiendrait les efforts de l'envoyé de l'ONU et de la Ligue arabe Kofi Annan.

Ce rapprochement permettra probablement de conforter les pressions sur le gouvernement syrien et l'opposition et de mettre en oeuvre le plan de paix qui doivent mettre fin aux bains de sang dans le pays.

Le gouvernement syrien a approuvé le plan international pour résoudre la crise, a souligné M. Zebari, cependant il y a des divergences entre les factions d'opposition qui doivent encore unifier leurs positions pour ce plan de paix.

Depuis les premiers stades de la crise syrienne, l'Irak refusait de soutenir les mesures punitives adoptées par la Ligue arabe contre la Syrie voisine, dont le président Bachar al-Assad est accusé de réprimer les manifestants.

Cependant, des responsables irakiens avaient déclaré auparavant que l'attitude de leur gouvernement envers la Syrie était de continuer d'élaborer des solutions pacifiques à la crise susceptibles de préserver les aspirations de changement démocratique du peuple syrien, sans ingérence extérieur ni sectarisme.

Le gouvernement irakien, à dominante chiite, entretient des relations étroites avec le président Assad, qui est membre de la secte alaouite, une branche de l'islam chiite.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Tuerie en série en France : un cas grave qui donne matière à de profondes réflexions
Crise iranienne : la politique « deux poids deux mesures » des Etats-Unis
Regards sur le futur ralentissement économique de la Chine