Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 30.03.2012 09h36
Les dirigeants des BRICS publient une déclaration sur la stabilité, la sécurité et la prospérité

Les dirigeants des cinq pays des BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud) ont publié une déclaration sur un large éventail de dossiers internationaux dont la stabilité, la sécurité et la prospérité, lors du quatrième sommet d'un jour organisé jeudi à New Delhi.

La déclaration a été publiée après que les dirigeants des BRICS se sont réunis à New Delhi pour discuter de la gouvernance globale, du développement durable et pour coordonner leurs positions sur les importants dossiers internationaux et régionaux, avec pour thème "Partenariat des BRICS pour la stabilité, la sécurité et la prospérité dans le monde".

Ce quatrième sommet des BRICS survient à un moment crucial pour le groupe, car l'économie mondiale doit encore surmonter de diverses difficultés, liées notamment à des systèmes financiers toujours fragiles, des dettes publiques et privées élevées, des forts taux de chômage et la hausse des prix pétroliers. D'autres questions urgentes, telles que le changement climatique, la sécurité alimentaire et la sécurité énergétique, jettent également des défis majeurs au niveau international.

La déclaration met en évidence le rôle du Fonds monétaire international (FMI) et de la Banque mondiale (BM), le Cycle de Doha sur les négociations commerciales, la possibilité d'établir une nouvelle banque de développement pour les économies émergentes et les pays en développement, la situation au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, en particulier en Syrie et en Iran, la situation en Afghanistan, l'énergie et la lutte antiterroriste.

"Nous appelons le FMI à rendre son cadre de surveillance plus intégré et plus équilibré; saluons les candidatures du monde en développement au poste du président de la BM; avons étudié la possibilité de mettre en place une nouvelle banque de développement pour mobiliser des ressources aux projets d'infrastructure et de développement durable dans les pays des BRICS et dans d'autres économies émergentes et pays en développement; poursuivrons nos efforts pour la conclusion réussie du Cycle de Doha, et reconnaissons l'importance vitale que représentent la stabilité, la paix et la sécurité au Moyen-Orient et en Afrique du Nord pour nous tous", ont indiqué les dirigeants dans la déclaration.

"Nous sommes d'accord pour dire que la période de transformation ayant lieu au Moyen-Orient et en Afrique du Nord ne doit pas servir de prétexte pour retarder le réglement des conflits durables, mais plutôt d'incitation pour les régler, en particulier le conflit israélo-arabe", selon la déclaration.

"Nous sommes profondément occupés par la situation en Syrie et appelons à une fin immédiate de toutes les violences et violations des droits de l'Homme dans le pays. La situation en Iran ne doit pas dégénérer en conflit, dont les conséquences désastreuses ne seront dans l'intérêt d'aucune partie", a poursuivi la déclaration.

"L'Afghanistan a besoin de temps, de l'aide au développement et de la coopération, de l'accès préférentiel aux marchés mondiaux, des investissements étrangers et d'une stratégie claire et finale pour établir une paix et une stabilité durables", selon la même source.

"Nous réaffirmons tout acte de terrorisme, de toute forme ou toute manifestation, ne peut être justifié

Nous sommes fortements engagés dans la diplomatie multilatérale avec les Nations unies qui jouent un rôle central dans le traitement des défis et des menaces mondiaux", a ajouté la déclaration.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Tuerie en série en France : un cas grave qui donne matière à de profondes réflexions
Crise iranienne : la politique « deux poids deux mesures » des Etats-Unis
Regards sur le futur ralentissement économique de la Chine