Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 30.03.2012 13h22
La Syrie déploiera tous les efforts pour faire de la mission de Kofi Annan un succès (président)

Le président syrien Bachar al-Assad a déclaré jeudi que son pays avait répondu à la mission de l'émissaire de l'ONU et de la Ligue arabe, Kofi Annan, soulignant que la Syrie déploiera tous les efforts pour faire de la mission de M. Annan un succès pour rétablir la sécurité et la stabilité.

M. Assad s'est exprimé dans un message envoyé jeudi aux dirigeants des cinq pays des BRICS, dans lequel il déclarait espérer que M. Annan traiterait inclusivement avec tous les éléments de la crise syrienne, au niveau régional et international, selon l'agence de presse SANA.

Dans la lettre publiée par l'agence de presse syrienne SANA, M. Assad a souligné que pour faire de la mission de M. Annan un succès, il faudrait se concentrer sur la cessation de tous types de soutien au terrorisme en Syrie notamment de la part des pays dont les officiels ont dévoilé financer et armer les groupes terroristes armés en Syrie, faisant référence au Qatar et à l'Arabie Saoudite, qui ont explicitement annoncé leur volonté d'armer et de soutenir les rebelles en Syrie.

Plus tôt dans la semaine, Kofi Annan, émissaire spécial de l'ONU et de la Ligue arabe pour la Syrie, a annoncé que la Syrie avait accepté son plan en six points sur la fin des violences.

M. Assad a réaffirmé le besoin de convaincre tous les pays qui soutiennent les groupes armés en Syrie d'arrêter immédiatement les violences, y compris les pays voisins qui abritent et facilitent les attaques des groupes armés contre la Syrie.

M. Assad a également fait savoir que la Syrie allait bientôt lancer un dialogue national impliquant tous les Syriens pour rétablir la stabilité et la sécurité dans le pays. Il a déclaré espérer que les BRICS déploieraient tous leurs efforts pour faire de cet objectif un succès, ajoutant que la Syrie salue tous les efforts des BRICS à cet égard.

Il a poursuivi en déclarant que la Syrie avait informé M. Annan de son approbation du plan, ajoutant que des consultations générales devraient être organisées sur tous les détails "pour que les groupes armés n'utilisent pas les climats des engagements du gouvernement".

Dans son message, M. Assad a expliqué les mesures prises par le gouvernement syrien pour introduire des réformes dans le pays et rétablir la sécurité et la stabilité.

Le président syrien a ajouté que malgré ces mesures "les campagnes médiatiques mensongères ont été entretenues, et les assassinats et le terrorisme soutenus par les forces ayant livré les armes et financé les extrémistes continuent".

Le président a également déclaré qu'il appréciait que les BRICS respectent la souveraineté et l'indépendance des autres pays, ajoutant que ces leaders oeuvrent pour poser les fondations d'une action internationale multipartite et non de l'hégémonie ou de l'ingérence dans les affaires internes des autres pays.

A la fin du 4ème Sommet des BRICS dans la capitale indienne, les leaders du Brésil, de la Russie, de l'Inde, de la Chine et de l'Afrique du Sud ont souligné que le dialogue était le seul moyen pour atteindre une solution à la crise syrienne et à la question du nucléaire iranien.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Tuerie en série en France : un cas grave qui donne matière à de profondes réflexions
Crise iranienne : la politique « deux poids deux mesures » des Etats-Unis
Regards sur le futur ralentissement économique de la Chine