Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 01.04.2012 08h14
La suspension de l'aide alimentaire américaine est une "réaction excessive", selon la RPDC

La décision des Etats-Unis de renoncer à fournir une aide alimentaire à la République populaire démocratique de Corée (RPDC) en raison de son projet de lancement de satellite est une réaction excessive, a déclaré un porte-parole du ministère des Affaires étrangères de la RPDC.

"La réaction excessive des Etats-Unis en réponse au projet de la RPDC de lancer un satellite de nature scientifique et technologique à des fins pacifiques a dépassé les bornes", a dit le porte-parole à l'agence de presse officielle nationale KCNA.

A travers cette annonce, les Etats-Unis rompent leur engagement de ne pas lier les questions humanitaires aux affaires politiques, a souligné le porte-parole.

La RPDC a annoncé qu'elle procéderait au lancement d'un satellite entre le 12 et le 16 avril pour célébrer le centenaire de la naissance de son dirigeant défunt Kim Il Sung, un projet qui soulève des inquiétudes au sein de la communauté internationale.

Un responsable du Pentagone a déclaré mercredi que ce projet de lancement constituait une "provocation" et mettait en évidence "la volonté de la RPDC de tester et de renforcer ses capacités en matière de missiles à longue portée".

Pyongyang a insisté sur le fait qu'il s'agissait d'un lancement à visée pacifique, et que sa décision d'inviter les experts et journalistes étrangers à visiter le site de lancement en était la preuve.

Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères a appelé les Etats-Unis à accepter le lancement de satellite à but pacifique de la RPDC et à prouver par leurs actes leur absence d'hostilité à l'égard de la RPDC.

Dans le cadre de l'accord conclu le 29 février, Pyongyang s'est engagé à suspendre ses tests nucléaires, ses tirs de missiles à longue portée et ses activités d'enrichissement d'uranium. En contrepartie, les Etats-Unis ont promis de fournir 240 000 tonnes d'aide alimentaire à la RPDC.

"Ce serait un acte regrettable qui anéantirait complètement l'accord conclu entre la RPDC et les Etats-Unis le 29 février puisqu'il enfreindrait les clauses fondamentales de cet accord", a souligné le porte-parole, en référence à la décision américaine de suspendre l'aide alimentaire.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
BRICS : la nouvelle voix mondiale
Tuerie en série en France : un cas grave qui donne matière à de profondes réflexions
Crise iranienne : la politique « deux poids deux mesures » des Etats-Unis