Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 06.04.2012 08h30
La Russie a tué 343 activistes dans le Caucase du Nord en 2011

Les forces spéciales russes ont tué 343 activistes et en ont arrêté 618 autres en 2011 dans la région instable du Caucase du Nord, a annoncé jeudi le Comité national anti-terroriste (NAK).

"En 2011, dans le Caucase du Nord, 85 opérations antiterroristes et plus de 12 000 autres opérations diverses ont été menées, avec un bilan de 343 activistes tués et 618 capturés", a déclaré le porte-parole du NAK, Nikolaï Sintsov, lors d'un point de presse.

Les forces spéciales ont également persuadé 50 personnes de cesser leurs activités anti-gouvernementales, et intercepté deux femmes kamikazes en route vers le centre de la Russie en 2011.

Par ailleurs, un conseiller du NAK, Andreï Przhedomsky, a averti que des activistes avaient été recrutés dans d'autres pays en conflit, comme l'Afghanistan.

"Lorsque les combats en Afghanistan prendront fin, nous devrons faire face à une situation dans laquelle les terroristes pourraient déplacer leurs opérations vers la Russie", a-t-il fait savoir.

La violence est monnaie courante dans le Caucase du Nord, en particulier dans les républiques de Tchétchénie, du Daghestan et d'Ingouchie, où les attaques d'activistes contre la police et les autorités sont fréquentes.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Position ferme sur les prix des maisons
BRICS : la nouvelle voix mondiale
Tuerie en série en France : un cas grave qui donne matière à de profondes réflexions