Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 06.04.2012 13h22
Le Conseil de sécurité de l'ONU soutient l'échéance du 10 avril fixée par Annan pour la fin des violences en Syrie

Jeudi, le Conseil de sécurité de l'ONU a adopté une déclaration présidentielle pour apporter son soutien à l'échéance du 10 avril fixée par Kofi Annan, émissaire spécial conjoint de l'ONU et de la Ligue arabe pour la Syrie, pour mettre un terme à la crise qui dure depuis un an dans le pays du Moyen-Orient.

"Le Conseil de sécurité appelle le gouvernement syrien à appliquer urgemment et visiblement son engagement", à observer l'échéance du 10 avril pour mettre fin aux combats et à retirer ses troupes des centres de population, selon le communiqué.

Le Conseil de sécurité appelle le gouvernement syrien à "cesser les mouvements de troupes vers les centres de population", "cesser tout recours aux armes lourdes dans ces centres" et "commencer le retrait des concentrations militaires dans et autour des centres de population et à faire tout cela entièrement au plus tard le 10 avril 2012", souligne la déclaration.

La déclaration présidentielle, la troisième du genre depuis le début de la crise syrienne en mars dernier, a été rédigée par les Etats-Unis en coopération avec la Grande-Bretagne, la France et l'Allemagne, selon les diplomates.

Une déclaration présidentielle, adoptée par consensus, n'est pas juridiquement contraignante et n' pas le poids d'une résolution du Conseil de sécurité. L'adoption d'une résolution du conseil nécessite au moins neuf votes favorables et aucun veto de la part des cinq membres permanents du Conseil, à savoir la Grande-Bretagne, la Chine, la France, la Russie et les Etats-Unis.

Lundi, M. Annan, lors d'un point de presse du Conseil de sécurité, a déclaré que le gouvernement syrien avait accepté l'échéance, mais que la Syrie voulait que M. Annan obtienne le même engagement de la part de l'opposition syrienne.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Position ferme sur les prix des maisons
BRICS : la nouvelle voix mondiale
Tuerie en série en France : un cas grave qui donne matière à de profondes réflexions