Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 10.04.2012 08h08
La Russie pourrait envoyer des observateurs en Syrie dans le cadre d'une mission onusienne (responsable)

La Russie n'exclut pas la possibilité d'envoyer ses observateurs en Syrie dans le cadre d'une mission de surveillance des Nations Unies, a annoncé lundi le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Guennadi Gatilov.

"Actuellement, nous sommes en train de considérer une telle possibilité", a indiqué M. Gatilov, en ajoutant qu'il ne pouvait donner aucune information précise sur cette décision qui "est très sérieuse et nécessite plus de travail".

Les détails de cette mission onusienne, y compris son mandat, sa taille et sa composition, n'ont pas encore été fixés, a fait savoir M. Gatilov.

Par ailleurs, le diplomate russe a déclaré que Moscou était en train de travailler activement avec Damas pour lancer bientôt un processus politique afin de résoudre avec des moyens pacifiques la crise syrienne.

Il a également souligné que toutes les tentatives d'imposer des décisions extérieures sur la Syrie pourraient seulement aggraver les tensions dans le pays.

"Tout le monde doit respecter la souveraineté de la Syrie, et la violence doit être arrêtée", a déclaré M. Gatilov.

Le diplomate russe a également défendu le droit de veto dans le cadre du Conseil de sécurité des Nations Unies, le qualifiant d'une garantie contre l'"érosion de la souveraineté des Etats".

"L'autorité du Conseil de sécurité de l'ONU doit être impeccable. Le veto n'est pas un privilège ou un instrument de pression, mais une garantie pour la prise des décisions équilibrées", a précisé M. Gatilov.

La Russie, ensemble avec la Chine, ont opposé leurs vetos en février dernier à un projet de résolution de l'ONU qui soutenait un plan visant à promouvoir un changement de régime dans ce pays d'Asie de l'Ouest.

Moscou a réitéré à plusieurs reprises sa position qu'une solution politique est le meilleur choix pour la crise syrienne et a averti contre toute intervention étrangère dans les affaires internes de la Syrie.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Mali : triomphe du régime constitutionnel
Les Etats-Unis sont responsables de la hausse des dépenses militaires en Asie
L'aide aux pays en développement victime de la récession mondiale