Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 10.04.2012 08h16
La France considère de nouvelles exigences de la Syrie "inacceptables"

Le ministère français des Affaires étrangères a déclaré dimanche que la France condamne "avec force la poursuite des massacres" en Syrie, et considéré de nouvelles exigences de la Syrie "incacceptables".

"Alors que le régime de Bachar Al Assad avait annoncé qu'il acceptait le plan Annan et proposé lui-même la date du 10 avril pour le retrait de ses troupes et de ses armes lourdes des centres urbains, il formule maintenant de nouvelles exigences inacceptables", a indiqué le porte-parole du ministère français des Affaires étrangères Bernard Valero.

Le ministère syrien des Affaires étrangères a indiqué dimanche que l'armée ne se retirerait pas des villes tant que l'émissaire conjoint des Nations Unies et de la Ligue arabe Kofi Annan ne fournirait pas "de garantie écrite" assurant que les groupes armés adopteront de leur côté une position similaire à l'engagement de retrait pris par le gouvernement.

M. Valero a souligné que la France renouvelle son plein soutien et sa confiance à M. Kofi Annan, envoyé spécial conjoint des Nations unies et de la Ligue arabe, et qu'elle est "comme lui choquée par les atrocités qui continuent d'être commises en Syrie".

"A cette échéance, la France avec la communauté internationale, devra tirer les conséquences de ce refus du régime syrien de coopérer. Elle rappelle avec force cette exigence à Damas", a-t-il ajouté.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Mali : triomphe du régime constitutionnel
Les Etats-Unis sont responsables de la hausse des dépenses militaires en Asie
L'aide aux pays en développement victime de la récession mondiale