Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 10.04.2012 16h18
Un cameraman de la télévision tué par l'armée syrienne du côté libanais de la frontière avec la Syrie

Un cameraman de la chaîne de télévision Al-Jadeed Ali Chaaban a été tué lundi dans la zone frontalière nord de Wadi Khaled, lorsque lui et deux de ses collègues sont venus sous le feu du côté syrien de la frontière alors qu'ils étaient dans leur voiture.

M. Shaaban a été transporté à l'hôpital Al-Salam à al-Qbayyat où il est décédé plus tard de ses blessures.

Un journaliste d'Al-Jadeed TV Hussein Khreis et le caméraman Abed Khayyat ont réussi à s'échapper sains et saufs.

Le réseau de télévision a déclaré que l'équipage était dans la région dans le but de filmer la situation là-bas.

M. Khreis a confirmé que lui et ses collègues sont venus sous le feu du côté syrien de la frontière et qu'ils étaient à l'intérieur du territoire libanais.

Al-Jadeed a accusé l'armée syrienne de la fusillade mortelle, disant qu'elle a ouvert le feu sur son équipe qui était sur le côté libanais de la frontière.

«Ali Shaaban est devenu un martyr après que l'armée syrienne ait ouvert le feu sur la voiture d'Al-Jadeed », a dit la chaine.

« Nous filmions les zones syriennes, mais nous étions en territoire libanais, et nous avons discuté avec les gardes- frontières syriens et continué notre voyage », a déclaré M. Khreis.

M. Khreis a affirmé que lui et l'équipage n'ont pas été avertis d'être dans une « zone dangereuse ».

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Pour une redécouverte de l'esprit de Bandung
Mali : triomphe du régime constitutionnel
Les Etats-Unis sont responsables de la hausse des dépenses militaires en Asie