Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 13.04.2012 13h50
La Russie veut moderniser son industrie spatiale (Poutine)

La Russie donnera la priorité à la modernisation de son industrie spatiale pour protéger son indépendance au niveau de l'exploration spatiale, a annoncé jeudi le Premier ministre russe Vladimir Poutine.

La Russie présentera une stratégie sur le long-terme sur la construction du cosmodrone, dont la modernisation des cosmodrones de Baïkonour situés à Plesetsk et au Kazakhstan, a déclaré M. Poutine lors d'une conférence au planétarium de Minsk.

"Seule l'existence de plusieurs cosmodrones garantit la pleine indépendance de la Russie au niveau des activités spatiales et nous permet d'utiliser efficacement les technologies spatiales", a-t-il souligné.

Un nouveau cosmodrone est actuellement en construction à Vostochny, dans la région de l'Amour, et représentera le principal centre de lancement pour les vols commerciaux et internationaux.

"Construire le cosmodrone de Vostochny boostera le développement de l'ensemble de la région extrême-orientale et y attirera les ressources humaines qualifiées", a poursuivi M. Poutine.

Le gouvernement a alloué 30 milliards de roubles (1 milliard de dollars américains) à la construction de Vostochny sur les 150 milliards de roubles (5 milliards de dollars) attribués à l'ensemble du secteur spatial en 2012, a ajouté M. Poutine.

Par ailleurs, il a salué les réalisations russes dans l'industrie spatiale, déclarant qu'il s'agissait d'une "ressource importante du développement national".

Le Premier ministre a également annoncé les prix remis par le gouvernement à cinq cosmonautes russes jeudi.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Un « plus grand rôle » pour les économies émergentes
Assistance à l'Afrique pour qu'il puisse y naître un « mécanisme producteur du sang »
Commentateur du Quotidien du Peuple : soutenons fermement la juste décision du Comité central du PCC